Lyon : la galaxie Sarkozy

Le bras droit de Sarkozy est lyonnais... Petit tour de la "sarkozie" locale, celle du cœur, de la conviction ou de la raison.

Laurent Solly

Laurent Solly, originaire de Villefranche est un des plus proches collaborateur de Nicolas Sarkozy. Il a toute la confiance du candidat UMP. Ce jeune énarque a été présenté à Sarkozy par un de ses professeurs. Depuis, Sarko l'a fait nommer Préfet par Chirac. Il devient son chef de cabinet en 2004 puis son directeur de cabinet en 2005. Organisateur né, gros bosseur, Laurent Solly est un peu "le Villepin" de Sarkozy, il pourrait devenir secrétaire général de l'Elysée en cas d'élection. Son CV officiel mentionne un goût pour l'art et la culture du bassin méditerranéen et pour le ski et la plongée.

Henry Chabert

Ils se sont connus en soutenant Balladur. La relation est devenue amicale. Pendant sa traversée du désert, Henry Chabert a apprécié humainement Nicolas Sarkozy qui a toujours gardé le contact avec lui. En février 2006, place Beauvau, Sarkozy demande à Chabert de tenter le challenge de Villeurbanne. Un enjeu politique non négligeable pour l'UMP.

Emmanuel Hamelin

Emmanuel Hamelin a vite mis en sourdine sa présidence des "amis de Jacques Chirac" pour soutenir Nicolas Sarkozy. Le député branché TNT est plutôt bien vu du patron. On le dit même "ministrable".

Jean-Michel Dubernard

C'est une autre époque. Dubernard est proche de Bernadette Chirac et il a soutenu la candidature avortée de Michèlle Alliot-Marie. Ce chiraquien est un rallié à Sarkozy mais de la dernière heure.

Philippe Cochet

Député de la 5e circonscription du Rhône, adjoint à Caluire, Philippe Cochet, depuis quelques années, ne perd pas une occasion de soutenir Sarkozy.

François-Noël Buffet

Le sénateur-maire d'Oullins n'a jamais caché sa préférence pour Dominique de Villepin qu'il a reçu plusieurs fois dans sa ville. Ce gaulliste a critiqué dans nos colonnes la poignée de mains Sarkozy-Bush et le côté un peu trop libéral et atlantiste à son goût du candidat UMP. Il s'est rallié à lui sans états d'âme.

Dominique Perben

Dominique Perben et Nicolas Sarkozy ont un point commun en 1995 : Edouard Balladur. Après l'élection de Jacques Chirac, les choses se gâtent, Perben devenant un fidèle du Président. Mais le candidat à la mairie de Lyon finit par choisir le camp de Sarkozy. Un ralliement de raison plutôt tardif, mais dont l'entourage de Sarkozy loue aujourd'hui la solidité. Perben est très officiellement l'homme de Sarkozy à Lyon.

Michel Havard

Le jeune secrétaire départemental de l'UMP a surfé sur l'effet Sarko en faisant de la fédération une des plus dynamiques de France. Sarkozy apprécie.

Michel Barnier

Dominique de Villepin en éjectant Michel Barnier du gouvernement a fait de l'ancien commissaire européen un sarkozyste convaincu. Sarkozy a deux "têtes" à l'international : Pierre Lelouche, l'atlantiste libéral et Michel Barnier, le gaulliste européen et social. Quelle influence l'emporterait ? En tout cas, l'élu de Savoie est de nouveau "ministrable".

Richard Brumm

L'avocat Brumm n'a pas de lien particulier avec Sarkozy. Mais il est à la fois sarkozyste déclaré et proche de Gérard Collomb. Il pourrait figurer sur la liste du maire en 2008. Non pas comme sarkozyste de gauche mais comme collombiste de droite.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut