David Kimelfeld lors de l’expérimentation de piétonnisation qu’il a lancée à Lyon

Lyon : Kimelfeld a-t-il mis un vent à Macron ?

Le candidat à la métropole de Lyon David Kimelfeld a-t-il bien révisé le premier précepte de la Lyonnitude qui veut que ça ne soit pas Paris qui décide ? Il aurait choisi de mettre un vent à Emmanuel Macron qui tentait de s’immiscer dans la vie politique lyonnaise.

Selon nos confrères du Parisien, le président Emmanuel Macron aurait choisi de passer un coup de téléphone à David Kimelfeld pour tenter de désamorcer le conflit qui l'oppose à Gérard Collomb pour les élections métropolitaines de Lyon en 2020. En effet, faute d'accord, les deux candidats partiront chacun avec une liste. Selon le Parisien, David Kimelfeld n'aurait pas décroché son téléphone pour répondre au président, avant de lui répondre par SMS.

Dans le Parisien, un cadre d'En Marche affirme que "Cela ne va pas arranger l'image de marque de Kimelfeld", c'est mal connaître l'histoire politique et culturelle lyonnaise, marquée par un fort rejet du jacobinisme, se résumant parfois à : "à Lyon, ce n'est pas Paris qui décide". Du côté de l'entourage du président de la métropole, on préfère démentir le refus volontaire de prendre l'appel. Même si le coup de téléphone présidentiel a bien eu lieu, cela n'a pas découragé David Kimelfeld qui a maintenu sa candidature au final.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut