feuilleton
© tim douet

Les Dialogues (Presque) Imaginaires > Episode 8 : Collomb/Copé/Marine Le Pen

Régulièrement, au gré de l’actualité et des différentes prises de position, retrouvez sur lyoncapitale.fr un feuilleton passionnant. Parce que, comme l’écrivait Paul Auster dans La chambre dérobée, "chacun sait que les histoires sont imaginaires. Nous savons qu’elles ne sont pas vraies même quand elles nous disent des vérités plus importantes que celles que nous pouvons trouver ailleurs". Dans ce huitième épisode (presque) imaginaire, Gérard Collomb, sénateur-maire PS de Lyon, échange au téléphone avec Jean-François Copé, patron de l’UMP. Tous deux sont placés sur écoute par Marine Le Pen, candidate -contre Bruno Gollnisch- à la succession de son père à la tête du FN. De passage à Lyon pour sa campagne, elle a dénoncé quelques jours plus tôt "les prières de rue" de musulmans en faisant un parallèle avec la Seconde Guerre mondiale et en qualifiant ces prières "d'occupation", sans "blindés" ni "soldats", mais d'"occupation tout de même".

Gérard Collomb : Allo ? Tu te souviens de moi ? C'est Gérard Collomb à l'appareil, Gégé, le maire de Lyon ! Je voulais te dire hein : Jeff, t’es pas tout seul. Mais franchement là tu déconnes avec ton nouveau débat sur l’identité nationale. Tu nous ressers du Brice Pot-au-feu ou quoi ? T'as vu le coup qu'il m'a fait en pleines émeutes à Lyon ? ! C'est un dingue ce type !

Jean-François Copé : Salut Gégé, comment t'oublier, je t'ai vu reprendre Eddy Mitchell l'autre jour à la télé ! Tu te débrouilles bien, c'est comme moi à l'orgue Hamon, je reprends tous ses tubes ! "Elle était maquillée... Comme une star de ciné... é, accoudée au juke-box" ! Mais blague à part, tu sais elle a raison Fifille, c’est pas acceptable, tous ces musulmans qui prient dans les rues. A Paris comme à Lyon.

Marine Le Pen : Hi hi…

GC : Ouais… Ouais, c’est sûr… Elle a raison... Euh... Elle a pas tort, mais là tu mets de l’harissa sur le couscous, c’est pas bon ça, c’est pas bon, il faut pas diviser les Français, les monter les uns contre les autres, il faut au contraire renforcer la cohésion sociale !

JFC : Mais je renforce, Gégé, je renforce. La cohésion sociale de l’UMP. C’est déjà ça.

MLP : Hi hi…

GC : C’est pas comme ça qu’on éliminera la Bête Immonde Raciste et Xénophobe ! Tu le sais bien toi, plus on est clairement identifié comme la locomotive de la gauche, plus on se garantit un premier tour qui nous garantit lui d'être présent au second tour.

JFC : Eh oh je suis pas de gauche moi. M’en fous de la gauche !

MLP : Hi hi…

GC : Mais moi non plus je suis pas... Ouais enfin : continue comme ça et on va se prendre un 21 avril à l’envers !

JFC : Et alors ? ! Une fois Sarko dans le décor, j’ai toutes mes chances moi, je serai vraiment devenu incontournable ! C’est simple : Fifille au deuxième tour contre le PS… Et moi qui compte les points. Et en 2017, à moi l’Élysée ! A moi ! A moi ! J’aurai cramé tous les autres !

MLP : Hi hi…

GC : C’est scandaleux ! On dirait du Sarko en plus frustre ! Jeff, tu prends une pente inquiétante.

JFC : Ouais, sauf que moi c’est en montant. Et toi t’es en chute libre ! Déchéance de la nationalité, suspension des allocs, préférence nationale pour les SDF, je surfe Gégé, je surfe, je fais comme toi avec les roms et les putes ! Non mais qu’est-ce que tu crois ? Que je suis un enfant de chœur ?

MLP : Hi hi…

GC : De toute façon la popularité de Fifille, c’est l’échec de Sarko.

JFC : Eh ben tu vois quand tu veux, t’as la comprenette rapide ! Tu ferais mieux de te dépêcher de rejoindre l’UMP comme ton pote Besson. Il a compris lui, il en avait marre de la lose !

MLP : Hi hi…

GC : Jamais ! Tu m’entends : jamais ! ! ! Sarko m'a même proposé d'être ministre et j'ai dit non ! Moi aussi je suis d’accord avec Fifille, parce que ces musulmans dans les rues c’est vraiment insupportable, surtout quand il neige, c'est le bordel. Mais moi, c’est pour les bonnes raisons, moi je défends la République et la Laïcité. Et toi tu les insultes ! Moi j’oublie pas le 151e bataillon d’Algériens à Marseille en 44 ! C’est différent, c’est différent, moi.

JFC : Gégé, tu veux que je te dise : tu te prends trop la tête. Quand Fifille elle dit ça, les gens ils entendent « les arabes dehors ». C’est ça qui compte. C’est ça le message qu’il faut leur envoyer. C'est comme pour les roms et les putes je te dis, c'est pareil. Ton truc de la République et de la Laïcité là, c’est dépassé, c'est des vieux tics de prof ça, personne n’y comprend plus rien. 44 ! Et pourquoi pas 1515 ? ! C'est ton pote Frêche qui avait raison, il faut faire campagne pour les cons, c'est plus sûr.

MLP : Hi hi…

GC : C’est abject ! Tu fais du Le Pen sans Le Pen ! Tu devrais avoir honte ! Le FN ne mérite pas de complaisance, son projet est dangereux et inconsistant sur le plan économique et social, il nous faut être fermes sur le fond !

JFC : Allez ça y est, tu vas pas nous jouer du violon comme Fillon non ? ! Mais on s’en contrefout du fond ! Tu crois que toi t'as du fond ? Tu crois que Sarko il a du fond ? Tu crois qu’il a gagné pour ça ? Il a gagné parce qu’il a siphonné les voix du FN et maintenant il va perdre parce qu’il sait plus où il habite. Tiens, c’est comme toi, tu sais plus où t’habites depuis que tu veux être président de la République et que tu joues les intelligents. Mitrand lui, il savait. Il nous a inventé le FN et maintenant tu sais quoi ? On l’utilise ! On est dé-com-ple-xés. On se fera plus avoir par la gauche, ça c'est fini.

MLP : Hi hi…

JFC : Et puis je vais te dire une bonne chose : la diabolisation c’est nul, ça marche plus, c'est un piège à cons. Moi je dis la même chose que Fifille, mais je ne suis pas suspect. Et toi tout pareil. Tu sais quoi : on devrait s’allier tous les deux. On ferait perdre Sarko en 2012, puis on ferait fait perdre la gauche en 2017. Ca c’est un projet de société à long terme ! Et à la fin tu seras mon Premier ministre. C’est pas un bon plan ça ?

GC : Tu montres là le vrai visage de la droite française. Finalement, t’es aussi dangereux que Sarko. Je vais en parler à Martine. Enfin euh... à Ségolène. Non ! A Dominique… Euh... Premier ministre tu dis ?

MLP : Hi hi…

à lire également
Le projet de réaménagement du cours Vitton a été adopté ce lundi par le conseil municipal de la ville de Lyon. Un projet contesté comme à la métropole en juillet dernier notamment sur l’ajout d'une piste cyclable à contresens.
6 commentaires
  1. Battling - 16 décembre 2010

    Vous auriez du vous fendre d'un monologue de Copé suivi de 'Euh Euh' et de 'Hi Hi' cela aurait mieux planté le décors.

  2. corgnolon - 16 décembre 2010

    Jean-Louis Touraine : 't'as vu Gérard, j'excite l'extrême droite sur les diplômes étrangers de Nora Berra'. Gérard Collomb : 'c'est bien Jean-Louis, tu vas la griller pour les prochaines législtatives'. Marine Le Pen : 'Hi Hi Hi' JLT : 'Elle en prend plein la geule et c'est le FN qui passe pour des racistes' GC : 'c'est comme quand je fais expulser les roms de Lyon et que je stigmatise les propos de Sarko sur les roms, c'est aussi fin' Marine Le Pen : 'Hi Hi Hi'

  3. christian - 16 décembre 2010

    trop drôle !

  4. Yvan, de Lyon - 16 décembre 2010

    Excellent, on croirait les entendre parler !

  5. jerome manin - 16 décembre 2010

    @corgnolon. On pourrait s'intéresser au diplôme de Nora comme à ceux de Gérard...

  6. jerome manin - 16 décembre 2010

    Le dialogue ferait passer le Collomb pour un modéré, la synthèse discursive clientéliste entre le totalitarisme d'extrème gauche et l'affairisme sans scrupule de l'opportunisme PS ne fait pas de la modération !

  7. corgnolon - 16 décembre 2010

    @jerome manin. Quel diplôme faut-il avoir pour être un Maire sécuritaire... dépourvu de pouvoir sécuritaire selon Jean-Louis Touraine ?

  8. jerome manin - 16 décembre 2010

    @corgnolon. Il n'est besoin d'aucun diplôme pour être honnête, mais au diplôme de l'honnêteté aucun socialiste n'était candidat... Même pas le futur maire de Lyon T. Philip pourtant candidat à tout.

  9. corgnolon - 16 décembre 2010

    Si Thierry Philip est le futur Maire, Gérard Collomb sera Premier Ministre ?

  10. jerome manin - 16 décembre 2010

    @corgnolon. Passez de dictateur sur son petit royaume à premier ministre serait aussi ridicule que de passer de directeur du FMI à candidat à la candidature PS...

  11. corgnolon - 21 décembre 2010

    Un 1er adjoint : 't'as vu Mon Maire, j'excite l'extrême droite sur des diplômes étrangers'. Le Maire : 'c'est bien Mon 1er adjoint, tu vas la griller pour les prochaines législtatives'. Une extrêmiste : 'Hi Hi Hi' Un 1er adjoint : 'Elle en prend plein la geule et c'est le FN qui passe pour des racistes' Le Maire : 'c'est comme quand je fais expulser les roms et que je stigmatise les propos du Président sur les roms, c'est aussi fin' Une extrêmiste : 'Hi Hi Hi'

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut