Législatives 13e circonscription - Florence Bocquet : "il faut créer un véritable statut de l'élu"

SÉRIE (13e circ./14) - Dans le cadre de la campagne des législatives, les candidats du Rhône répondent au questionnaire envoyé par Lyon Capitale : quelles propositions de lois voteront-ils s'ils sont élus à l'Assemblée nationale ? Lesquelles soumettront-ils eux-mêmes ? Florence Bocquet nous répond. Elle est la candidate du Parti Radical Valoisien dans la 13e circonscription du Rhône (Décines-Charpieu, Meyzieu Commune de Saint-Priest).

Elle a été conseillère municipale déléguée à la Culture à Meyzieu.

Êtes vous pour ou contre le mariage homosexuel ? Et l'adoption par des couples homosexuels ?
Je suis favorable à l'adoption par des couples homosexuels ainsi qu'au mariage des homosexuels, car je pense que ceux-ci doivent bénéficier des mêmes droits que les couples hétérosexuels, sans discrimination. Néanmoins, je comprends que la question du mariage puisse rencontrer des oppositions au sein de l'opinion, du fait de sa portée symbolique, mais aussi du fait des avancées effectuées vers l'égalité des droits, grâce à l'adoption du PACS.

Êtes vous pour ou contre la surtaxe Hollande de 75 % pour les revenus au delà d'un million
d'euros annuel ? Souhaitez-vous créer des exceptions pour certaines professions (sportifs,
artistes…) ?
Je suis contre l'instauration de la nouvelle tranche d'imposition décidée par le Président de la
République. En effet, celle-ci n'a fait l'objet d'aucun débat (pas même au sein de l'équipe de campagne M. Hollande) et ne me paraît être qu'une proposition d'affichage politique. La justice fiscale doit être véritablement rétablie, par une refonte des dispositifs d'exonération et l'instauration de la retenue à la source de l'impôt sur le revenu. La situation actuelle ne pourra en aucun cas être réglée par des effets d'annonce aux incidences financières plus qu'incertaines telle que la tranche proposée. Bien évidemment, je m'oppose à une quelconque inégalité devant l'impôt au profit de quelque catégorie socioprofessionnelle que ce soit alors que tant de nos compatriotes sont aujourd'hui en situation de souffrance.

Souhaitez-vous une intervention de l'État pour limiter la hausse du prix de l'essence ?
Je me prononce contre une intervention de l'État symbolique concernant le prix de l'essence, comme prévue par le Gouvernement et qui ne sera finalement pas mise en œuvre. S'il est possible d'agir à la marge sur les prix de l'essence, notamment via la TIPP, l'augmentation continue des prix, compte tenu de la situation internationale et de la raréfaction des ressources, est une réalité. Toutefois, je suis pour que la situation des professions les plus touchées, notamment s'agissant des PME soit prise en compte, via certains dispositifs fiscaux.

Pensez-vous qu'il faille réduire l'immigration légale en France ?
Je ne pense pas qu'il faille réduire l'immigration légale en France, mais la France doit néanmoins retrouver la maitrise de ses flux migratoires. Par contre, il est impératif de trouver des solutions pour mettre fin aux situations créées par l'immigration illégale.

Êtes vous pour imposer un écart maximum de 1 à 20 dans la rémunération des salariés des
entreprises publiques ? Des entreprises privées ?

Je suis absolument favorable à la fixation d'un écart de 1 à 20 dans les entreprises publiques puisque la direction des entreprises publiques doit être liée à la satisfaction de l'intérêt général, et ce d'autant plus compte tenu de la situation critique que nous connaissons aujourd'hui. A contrario je suis contre cette limitation dans les entreprises privées, car il n'est pas du ressort de l'État d'intervenir dans la fixation de la rémunération des dirigeants de ces entreprises. De nombreuses instances existent (Assemblées générales, Conseils d'Administration), même si la question du poids des partenaires sociaux doit être posée.

Êtes vous pour ou contre le droit de vote des étrangers aux élections locales ?
La question ne me semble pas bien formulée puisque dans le cadre de la construction européenne, le droit de vote des étrangers ressortissants de l'Union Européenne existe. Pour les autres cas, je suis plutôt pour la reconnaissance du droit de vote des étrangers non ressortissants de l'espace européen aux élections locales, mais je suis opposée à toute forme d'éligibilité. J'ajoute que rien ne s'oppose à ce que les étrangers qui le souhaitent, acquièrent la nationalité française.

Êtes-vous pour ou contre une aide publique à la construction de mosquées ?
Tant la Constitution que la loi sont claires : la France est une République laïque. A ce titre, je m'oppose au financement public de tous cultes quels qu'ils soient.

Êtes vous pour ou contre le retour à la semaine de 5 jours à l'école ? Si oui, préférez-vous que la nouvelle matinée de classe soit le mercredi ou le samedi ?
Je suis surtout pour que les décisions soient prises après concertation, et non décidées unilatéralement. Si la semaine de cinq jour devait être réinstaurée, mon expérience personnelle me ferait plutôt pencher vers le mercredi, même si personnellement, je ne prétends pas détenir « la » Vérité.

Êtes vous pour ou contre l'encadrement des loyers ?
Je ne suis pas franchement pour l'encadrement des loyers. Par contre, je souhaite la création d'une garantie universelle contre les impayés, gage d'une relation équilibrée entre les droits des propriétaires et les droits des locataires.

Êtes vous pour ou contre l’énergie nucléaire ?
Je suis pour l'énergie nucléaire car celle-ci est indispensable pour sauvegarder des prix de l'énergie raisonnables ainsi que pour sauvegarder notre indépendance énergétique. Toutefois, le développement d'autres énergies, notamment renouvelables, est impératif.

Êtes vous pour la légalisation de l’usage de cannabis ?
Je ne suis pas favorable à la légalisation de l'usage du cannabis. Cependant, il nous faut réfléchir collectivement sur son usage et sur ce qu'il nous révèle de notre société et notamment de notre jeunesse.

Êtes vous pour ou contre la réalisation des projets autoroutiers qui concernent l’agglomération : A45, COL, TOP ?
Je suis pour la création du COL, qui est une nécessité au vu de la situation engendrée par le trafic aux abords de l'agglomération lyonnaise.

Quels sont vos engagements personnels en matière de cumul des mandats ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?
Ma candidature est une candidature citoyenne. Pour donner corps à cette vision, j'ai annoncé à plusieurs occasions l'abandon de mes mandats si je suis élue, car je suis résolument contre le cumul des mandats. De plus, je suis favorable à ce que la loi encadre ces questions, à travers la réalisation d'une vaste loi sur le statut de l'élu.

Quels sont vos engagements personnels en matière de transparence sur les rémunérations et les conflits d’intérêts des élus ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?
Je me désole qu'une telle question soit posée aujourd'hui en France : la loi sur le statut de l'élu que je propose devrait évidemment prendre en compte ces questions et aller vers une transparence toujours plus grande et une prévention de tous les conflits d'intérêts.

Quels sont vos engagements personnels en matière de temps de présence à l’Assemblée nationale ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?
L'abandon de mes mandats sera la garantie de ma présence maximale à l'Assemblée, d'autant plus que ma candidature est un choix. J'espère qu'une loi ne sera pas nécessaire pour assurer un temps de présence « raisonnable » s'agissant des autres députés présents à l'Assemblée.

Quelles propositions de loi envisagez vous de faire à l'assemblée nationale si vous êtes élu(e) ?
Je souhaite que la France procède à un grand nettoyage de ses diverses législations car je suis contre le phénomène d'inflation législative qui caractérise le fonctionnement de notre État depuis de nombreuses années et ce d'autant plus que le rôle du député n'est pas de légiférer à tout va. Toutefois, l'urgence est de revenir sur l'abrogation du délit de harcèlement sexuel et de créer un véritable statut de l'élu.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut