primaire
© Tim Douet

Laura Gandolfi, mandataire de Montebourg : "pourquoi je voterai Hollande"

Dans le sillage d'Arnaud Montebourg, Laura Gandolfi, mandataire Rhône du promoteur de la démondialisation, votera aussi François Hollande ce dimanche. Elle analyse atouts et faiblesses des deux finalistes de la primaire.

Lyoncapitale.fr : Arnaud Montebourg vient d'annoncer qu'il votera pour François Hollande. Et vous ?

Laura Gandolfi  : Si j'avais dû choisir Hollande ou Aubry, j'aurais voté pour eux au premier tour. Donc si je n'avais pas eu des responsabilités, j'aurais sans doute voté nul…

Mais vous êtes sa mandataire dans le Rhône. Alors qui choisissez-vous ?

Dans ma tête, depuis plusieurs jours, je fais deux colonnes, avec les atouts de chacun. J'étais avec Arnaud au Nouveau Parti Socialiste depuis 13 ans. Je n'ai pas trouvé que François Hollande avait dirigé le parti de façon dynamique. Je suis une femme de caractère et la personnalité de Martine Aubry semblait me correspondre. Je reconnais qu'elle a relevé le parti. Mais je n'ai pas compris son accord avec DK. C'est bizarre pour quelqu'un qui se dit plus à gauche de conclure ce pacte. On trouve d'ailleurs des strauss-kahniens dans les deux camps. De plus, Martine n'a pas remis de la morale dans les pratiques politiques des Bouches-du-Rhône en exonérant Guérini.

Alors... ?

Cela fait 13 ans que je suis Arnaud et j'ai décidé de le suivre jusqu'au bout en votant Hollande.

Pourtant ne trouvez-vous pas Martine Aubry plus à gauche ?

Plus à gauche, qu'est-ce que cela veut dire ? J'ai relu la lettre de François Hollande. Il veut "changer les règles du jeu de la finance mondiale", "mettre en place une procédure pénale visant l'évasion fiscale", "interdire les pratiques de marché sans rapport direct avec l’économie réelle". Je pense qu'il faut lui donner une majorité large face à Nicolas Sarkozy.

Les militants ne préfèrent-ils pas Aubry ?

C'est très partagé. Parmi ceux qui ont voté Montebourg, beaucoup ne sont pas au PS et de toute façon personne n'est propriétaire du vote des citoyens. Il nous faut donc respecter ces choix d'où qu'ils viennent.

Pourtant Montebourg avait dit d'Hollande qu'il était "le principal défaut" de Ségolène Royal…

Il a regretté cette phrase. Il l'a dit et redit.

Martine Aubry s'est prononcée pour la sortie du nucléaire. Ce n'est pas un argument de poids ?

Tout le monde fera cette sortie du nucléaire. Je ne m'attache pas une date. Ce qui me parait important, c'est de travailler sur les énergies alternatives. Et Arnaud proposait, avec la démondialisation, de limiter les transports et de favoriser les circuits courts. Avec des économies d'énergie à la clé.

---------

Suivez dimanche soir en direct les résultats du second tour de la primaire sur Lyoncapitale.fr

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut