primaire
© Tim Douet

Laura Gandolfi, mandataire de Montebourg : "pourquoi je voterai Hollande"

Dans le sillage d'Arnaud Montebourg, Laura Gandolfi, mandataire Rhône du promoteur de la démondialisation, votera aussi François Hollande ce dimanche. Elle analyse atouts et faiblesses des deux finalistes de la primaire.

Lyoncapitale.fr : Arnaud Montebourg vient d'annoncer qu'il votera pour François Hollande. Et vous ?

Laura Gandolfi  : Si j'avais dû choisir Hollande ou Aubry, j'aurais voté pour eux au premier tour. Donc si je n'avais pas eu des responsabilités, j'aurais sans doute voté nul…

Mais vous êtes sa mandataire dans le Rhône. Alors qui choisissez-vous ?

Dans ma tête, depuis plusieurs jours, je fais deux colonnes, avec les atouts de chacun. J'étais avec Arnaud au Nouveau Parti Socialiste depuis 13 ans. Je n'ai pas trouvé que François Hollande avait dirigé le parti de façon dynamique. Je suis une femme de caractère et la personnalité de Martine Aubry semblait me correspondre. Je reconnais qu'elle a relevé le parti. Mais je n'ai pas compris son accord avec DK. C'est bizarre pour quelqu'un qui se dit plus à gauche de conclure ce pacte. On trouve d'ailleurs des strauss-kahniens dans les deux camps. De plus, Martine n'a pas remis de la morale dans les pratiques politiques des Bouches-du-Rhône en exonérant Guérini.

Alors... ?

Cela fait 13 ans que je suis Arnaud et j'ai décidé de le suivre jusqu'au bout en votant Hollande.

Pourtant ne trouvez-vous pas Martine Aubry plus à gauche ?

Plus à gauche, qu'est-ce que cela veut dire ? J'ai relu la lettre de François Hollande. Il veut "changer les règles du jeu de la finance mondiale", "mettre en place une procédure pénale visant l'évasion fiscale", "interdire les pratiques de marché sans rapport direct avec l’économie réelle". Je pense qu'il faut lui donner une majorité large face à Nicolas Sarkozy.

Les militants ne préfèrent-ils pas Aubry ?

C'est très partagé. Parmi ceux qui ont voté Montebourg, beaucoup ne sont pas au PS et de toute façon personne n'est propriétaire du vote des citoyens. Il nous faut donc respecter ces choix d'où qu'ils viennent.

Pourtant Montebourg avait dit d'Hollande qu'il était "le principal défaut" de Ségolène Royal…

Il a regretté cette phrase. Il l'a dit et redit.

Martine Aubry s'est prononcée pour la sortie du nucléaire. Ce n'est pas un argument de poids ?

Tout le monde fera cette sortie du nucléaire. Je ne m'attache pas une date. Ce qui me parait important, c'est de travailler sur les énergies alternatives. Et Arnaud proposait, avec la démondialisation, de limiter les transports et de favoriser les circuits courts. Avec des économies d'énergie à la clé.

---------

Suivez dimanche soir en direct les résultats du second tour de la primaire sur Lyoncapitale.fr

à lire également
Près de 350 pompiers professionnels du Rhône sont en arrêt maladie et reprochent à leur direction de ne pas entendre leur souffrance depuis des mois, voir des années, face au manque d'effectif dans les casernes.
3 commentaires
  1. Angkorien - 14 octobre 2011

    je ne connais pas madame Gandolfi mais je ne comprends plus rien...Elle a fait deux colonnes et comme dans la colonne 'Hollande' il y a le fait qu'il ait rien foutu au PS, qu'il n'ait pas une personnalité dynamique, qu'il ait des strauss-kahnien (et manuel valls), qu'il soit soutenu par Navarro et veut une alliance avec Bayrou, elle trouve qu'il est égal à Aubry qui a fait le projet, les primaires et le non cumul, juste pour Guérini ?Je pensais m'abstenir mais les combines de Montebourg, pour qui j'ai voté dimanche, ont fini de me convaincre d'aller voter Aubry.

  2. Martin de Givors - 14 octobre 2011

    Exit la ‘’Démondialisation’’,la lutte contre les paradis fiscaux, la ‘’mise sous tutelle des banques’’…MONTEBOURG n'est finalement qu’un politicien du système qui privilégie sa carrière personnelle au détriment de la rigueur des convictions qu’il a affiché avant le premier tour des primaires…Avec VALLS qui sur certains dossiers est plus à droite que SARKOZY (il faut le faire) et TERRASSE, l’un des très proche du Député maire de Tulle qui veut imposer la retraite à 65 ans ou encore l’économiste ultra libéral Elie COHEN que HOLLANDE a sollicité comme conseiller économique, voila un bien curieux attelage… A celles et ceux qui prétendent que HOLLANDE serait le seul à pouvoir battre SARKOZY... Je leur ferais observer : Quel que soit le ou la candidat(e) PS, SARKOZY sera battu au second tour, s'il est présent, ce qui est moins sur au vu de sa cote de popularité qui ne cesse de s'étioler...Et ça va continuer quand il va demander, sans contrepartie, des sacrifices supplémentaires pour renflouer les banques, alors que l’explosion de la bombe monétariste a pour effet de faire tomber Le cours des actions des banques européennes à un niveau où il est possible pour les États de les acheter pour quelques euros...Il faut saisir cette occasion pour reprendre, non pas les pertes mais le système bancaire lui-même.La rigueur politique de M. AUBRY qui est également sensible aux argument des écologistes, Nucléaire, Social, devrait avoir leur faveur si on se réfère à José BOVE et Cécile DUFLOT.

  3. Collombitude - 15 octobre 2011

    Bien d'accord avec Martin, Montebourg est un faulx cul, mais à l'inverse de Fabius qui était passé de la droite du PS à sa gauche, Montebourg passe de la gauche à la droite.S'il persiste, il aura une carrière encore plus minable que celle de Fabius, ce type là n'est plus crédible.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut