Montage-Geourjon-Broliquier-Havard_univers-grande

L'UMP et l'UDI sont enfin d'accord

Ce week-end, l'UMP et l'UDI lyonnaises se sont enfin mises d'accord pour présenter une liste commune dès le premier tour des élections municipales. Ils ont signé un contrat de mariage qui porte pourtant sur les mêmes bases que celles qui avaient conduit à l'arrêt des négociations mardi dernier.

Michel Havard, le candidat de la droite, avait alors tapé du point sur la table devant l'incapacité de l'UDI à régler ses divisions internes. Se faisant, il avait placé le centre lyonnais au bord de l'explosion et surtout du précipice. L'UMP n'en a donc pas tiré avantage puisque la répartition des postes reste inchangée. Ainsi les centristes auront trois têtes de liste dans le 2e, 7e et 9e et 30 % des places éligibles. Les millonistes qui sont présents au sein de l'UDI abandonne donc la mairie du 6e. Denis Broliquier mènera la liste dans le 2e et Christophe Geourjon dans le 7e.

Ce lundi à 10 heures, Michel Havard présente ses listes et aussi son "shadow cabinet", à savoir l'ossature de son futur exécutif municipal. Entre l'UDI et l'UMP, les négociations n'auront donc abouti qu'au tout dernier moment. La droite et le centre se présenteront donc unis au premier tour des municipales à Lyon. Pas sûr pour autant que toutes les divisions ne rejaillissent pas pendant la campagne.

à lire également
La banlieue cossue de Lyon est, elle aussi, impactée par les effets indésirables du dynamisme de la métropole de Lyon. Les problématiques sont nombreuses à quelques mois des municipales et aussi métropolitaines, où plusieurs figures vont sans doute viser la circonscription métropolitaine.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut