Rayonnement sur l'Hôtel Dieu
© ville de Lyon

Inauguration de l'Hôtel-Dieu : Wauquiez et l'opposition pas conviés

Baron sur ses terres, Gérard Collomb sera à Lyon ce jeudi soir pour l'inauguration du Grand Hôtel-Dieu. Un événement auquel n'ont pas été conviés Laurent Wauquiez, le président du conseil régional, et l'opposition LR à la ville de Lyon.

Alors que l'inauguration du Grand Hôtel-Dieu, en présence de Gérard Collomb, a lieu ce jeudi soir, aucun élu de la majorité régionale ne semble avoir été invité. “Ni Laurent Wauquiez, ni les vice-présidents, ni le président du Conseil économique, social et environnemental régional (CESER), ce qui est tout à fait surprenant”, a confié un membre de l'entourage du président du conseil régional. L’inauguration de l’Hôtel-Dieu étant un événement lyonnais, rien n'oblige la municipalité à convier le président du Conseil régional, non présent dans le financement de l’édifice. “Disons que l'usage républicain veut qu'en présence d'un ministre d'État, toutes les collectivités soient invitées”, précise ce proche de Laurent Wauquiez pour qui “dans ce genre d'événement, le président du conseil régional, que ce soit Laurent Wauquiez ou non, aurait dû être invité parce que l'Hôtel-Dieu est un bâtiment qui appartient aux Lyonnais alors que là, on à l'impression que ça va être réservé à des privilégiés”.

Contactée, l'opposition LR à la ville de Lyon a indiqué à Lyon Capitale ne pas avoir été conviée non plus. “Les élus du 2e ont peut-être été invités parce qu'il s'agit de leur arrondissement, mais je peux assurer que Stéphane Guilland, le président du groupe, ne l'a pas été”, confie une source au sein du parti. “Ça se passe toujours comme ça et comme d'habitude, Lyon est une principauté un peu particulière”, a ironisé cette dernière. Conctactée, la municipalité n’était pas joignable.

Gérard Collomb sera présent ce jeudi soir en tant que ministre de l'Intérieur. Mais de ministre de l’Intérieur à maire de Lyon, il n'y a qu'un pas, que l'ex-édile franchit régulièrement. Comme nous le révélions, un quart de ses déplacements officiels ont lieu entre Rhône et Saône. Si certains sont aisément justifiables, d'autres prêtent plus à confusion entre sa nouvelle et son ancienne casquette. Ce fut le cas des voeux des échevins, du forum des associations, de l’inauguration du terminal de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry, du discours à la fête de l'entreprise ou encore de la mise en service de la liaison A89/A6. On ne sait pas encore comment le ministre de l'Intérieur justifiera ce nouveau déplacement à Lyon ce jeudi soir.

Lire aussi : Lyon - Grand Hôtel-Dieu : 10 choses à savoir avant l'ouverture

à lire également
Souhaitant lancer un “appel pour le lancement d’une plateforme citoyenne pour construire la ville et la métropole de demain”, le Gram a transmis à Lyon Capitale le texte d'une tribune que nous publions ci-dessous.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut