havard

Havard veut faire stationner les Lyonnais intelligemment

Réduire la place des voitures en ville. Là-dessus, tous les candidats à la mairie de Lyon semblent d’accord. Mais sur la méthode, Gérard Collomb et Michel Havard divergent. Ce dernier propose le concept du “stationnement intelligent”, déjà évoqué lors de la primaire UMP.

Le concept, déjà développé à San Francisco aux États-Unis et en test à Nice, vise à supprimer 25 % du trafic de véhicules à Lyon. Partant du postulat que le quart des voitures circulant à chaque instant en ville cherche une place de stationnement et n'en trouve pas, Michel Havard veut s'appuyer sur cette niche d'automobilistes afin de réduire les embouteillages.

Connecter les automobilistes

Comment ? Grâce aux outils modernes que sont Internet et les smartphones, les automobilistes doivent pouvoir se connecter avant leur départ, afin de savoir s'il reste des places de stationnement là où ils se rendent. Ils peuvent aussi géolocaliser en temps réel les places de stationnement. Un système qui limite les déplacements inutiles liés à la recherche d’une place de stationnement et qui encourage, dans le cas où toutes sont prises, les conducteurs à laisser leur voiture au garage. Le trafic s'en trouve fluidifié.

39 minutes par jour dans les bouchons

Le constructeur de GPS TomTom, qui a rendu son étude sur la circulation en ville hier, classe Lyon comme étant la 3e ville de France la plus embouteillée, derrière Paris et Marseille. Le constructeur de GPS s'appuie sur sa base de données collectées au deuxième trimestre 2013. Lyon est congestionnée selon lui en moyenne 31 % chaque jour. Les automobilistes y perdent 39 minutes en moyenne au quotidien dans les bouchons. La ville passe ainsi de la 5e à la 3e place des villes les plus embouteillées de France par rapport à la même période l'année dernière.

La faute au maire sortant, selon Michel Havard, qui n'a rien fait pour changer la donne. Au contraire, en supprimant des voies de circulation tout en densifiant le bâti, par exemple à Confluence, Gérard Collomb a aggravé la donne selon le candidat de l’UMP aux élections municipales.

8 commentaires
  1. Epsilon - jeu 7 Nov 13 à 18 h 56

    Ce qui aurait été réellemnt intelligent, ça aurait été d'inciter ceux qui n'ont pas besoin de voiture à ne pas l'utiliser. Encore mieux : réduire la nécessité des utilisations. Et faire en sorte d'éviter les accidents qui causent des embouteillages...

  2. populiste - ven 8 Nov 13 à 6 h 50

    @epsilon le problème avec les gauchos de votre acabit consiste en la suppression des libertés. Comme vous ne devez pas beaucoup travailler je préconise la restriction des sorties de chez vous, cela évitera de croiser des gens comme vous qui fatiguent.

  3. Bernard - ven 8 Nov 13 à 9 h 13

    Certains conducteurs donnent l'impression d'oublier d'être intelligents quand il s'agit de stationner. C'est sans doute pourquoi Michel Havard propose de rendre intelligent le STATIONNEMENT. Il doit estimer que ce sera plus facile ?

  4. rémi - ven 8 Nov 13 à 14 h 29

    @populiste, vos propos sont bas, c'est bien vous. Imaginez-vous un seul instant que les milliers de lyonnais qui prennent tous les jours les transports en commun vont se balader ? non ils vont travailler eux aussi.

  5. populiste - ven 8 Nov 13 à 16 h 45

    @remi mon garçon il me semble pas m'être adressé à ta personne et encore moins aux gens qui vont travailler en bus ou en voiture. Je m'adresse à un gauchiste trop directif qui se prend pour un décideur.

  6. Alexandrin53 - ven 8 Nov 13 à 23 h 43

    Je trouve INOUI que nos chers politiques revent d'une ville sans voiture. Ou trouver les 170 milliards de TIPP, et comment transporter avec les transports en commun deja satures les centaines de milliers d'automobilistes. De grace arretez de vous moquer de nous. Arretez les voitures tous les 100m au feu rouge n'a jamais diminue la facture petroliere ni reduit le taux de CO2. Gare a la greve des autos !

  7. MLBRLyon - sam 9 Nov 13 à 8 h 49

    Partant du postulat que 30 à 40% des voitures en circulation dans Lyon accomplissent un trajet de moins de 5 km (le trajet médian), il suffirait de supprimer les 90% de ce sous-ensemble où le conducteur est seul et ne transporte ni meuble ni grand-mère (prétexte souvent invoqué) pour supprimer les bouchons. Hélas, la nature ayant horreur du vide, d'autres s'engouffreraient immédiatement dans la brèche... le taux actuel de bouchons est donc acceptable. Sinon, moins de gens seraient en voiture.

  8. Bernard - lun 11 Nov 13 à 2 h 05

    C'est intéressant votre notion de 'taux de bouchons acceptable. En effet pour supprimer 90 % du sous ensemble des voitures accomplissant un trajet de moins de 5 km, il faut fournir une alternative à leur conducteur. Par exemple des couloirs de bus et des pistes cyclables. Ces couloirs et pistes viendraient à point pour combler le vide (dont la nature a horreur) au lieu et place d'autres voitures. .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut