La salle du conseil de la métropole lors de la séance du lundi 16 décembre © Lyon Capitale

Grand Lyon : Cochet demande “une alerte enlèvement” pour Collomb

En l’absence de Gérard Collomb ce lundi après-midi lors du conseil métropolitain, Philippe Cochet a demandé le lancement “d’une alerte enlèvement”, pour retrouver le maire de Lyon.

En plein débat sur les conventions d’utilité sociale (CUS), Philippe Cochet (LR) a demandé le lancement “d'une alerte enlèvement” pour Gérard Collomb. “Pour quelqu’un qui a déclaré sa flamme pour métropole de Lyon, je suis atterré de constater une nouvelle fois son absence”, a-t-il débuté. “Si ce n’était qu’une seule fois par hasard, ça irait. Mais il n’est pas là non plus en commission. C’est pour cela que je vous demande officiellement de lancer une alerte enlèvement”, a taclé le maire de Caluire-et-Cuire. En réalité, Gérard Collomb est venu ce matin, mais seulement pendant 2h lors du débat d’orientation budgétaire (DOB).

Je n’ai pas ce pouvoir-là”, lui a répondu David Kimelfeld, un sourire en coin. “Ça me rappelle porté disparu de Pradel”, a conclu le président de la métropole en parlant de l’émission Perdu de vue. Comme nous l’écrivions en septembre, ce n’est pas la première fois que le maire de Lyon est absent lors des conseils de la métropole. Des absences, notamment lors de son départ au ministère de l’Intérieur, qui lui avait valu des sanctions financières. Sanctions qui avaient été contournées.

Absentéisme  : comment Collomb a contourné les amendes du Grand Lyon

à lire également
Gérard Claisse vient de démissionner ce vendredi de sa fonction d'adjoint à la ville de Lyon après l'accord entre Gérard Collomb et la droite locale. Élu dans la majorité du maire depuis 2001, il dresse un bilan positif de ces années, mais juge durement le choix de l'ancien ministre de s'allier aux Républicains.
Faire défiler vers le haut