Gérard Collomb juste après sa réélection comme maire de Lyon, le 5 novembre 2018 © Tim Douet
Gérard Collomb juste après sa réélection comme maire de Lyon, le 5 novembre 2018 © Tim Douet

Gérard Collomb veut créer un “Sénat” à Lyon

Dans une opération de communication visiblement organisée avec une partie des élus Synergies – Avenir, Gérard Collomb a fait part de sa vision pour l'avenir de la métropole qui passerait pour le maire de Lyon par la création d'un “Sénat territorial”.

À ceux qui lui reprochaient déjà d'oublier qu'il n'était plus le président de la métropole, Gérard Collomb vient d'apporter de l'eau à leur moulin. Dans une opération visiblement concertée avec le maire de Lyon, une partie des élus Synergies – Avenir, regroupés au sein d'un mouvement créé pour l'occasion et appelé “Demain la Métropole”, ont fait acte d'allégeance à Gérard Collomb dans un communiqué envoyé ce jeudi à 18h33. Ces élus de l'Ouest lyonnais y dressent un portrait très flatteur de la collectivité locale créée par l’ancien ministre et de la “légitimité” de ce dernier pour réfléchir à l'avenir du Grand Lyon. À l'heure de la réforme territoriale, le mouvement “Demain la Métropole” demande a ce que la métropole travaille “en lien étroit avec l’ensemble des communes qui la composent”, même si “elles ne peuvent effectivement pas être demain toutes représentées au futur Conseil de la Métropole”. Un pied de nez adressé aux autres maires Synergie réunis autour de Marc Grivel le président du groupe hostile au maire de Lyon.

Réaction rapide de Collomb

La réponse de Gérard Collomb ne s'est pas fait attendre. Dans un communiqué envoyé à 19h21 par la ville de Lyon, et non via son parti politique “Prendre un temps d'avance”, le maire de Lyon a souhaité répondre au collectif. L'occasion de livrer son point de vue sur la construction métropolitaine et de se dire “prêt à travailler avec les maires qui le souhaitent pour construire un projet”. “Nous devons poursuivre ensemble le développement de notre agglomération et conforter son rayonnement à l’international et protéger nos populations des aléas de la vie et leur offrir un cadre de vie agréable et apaisé. J’œuvrerai dans ce sens dans les mois qui viennent pour les Lyonnais et les grand- lyonnais qui viennent travailler, étudier et se divertir à Lyon”, a déclaré M.Collomb, absent lors du dernier conseil du Grand Lyon.

“Un Sénat territorial”

L'ancien sénateur visiblement nostalgique des Jardins du Luxembourg, qu’il a dû quitter, cumul des mandats oblige, a aussi proposé la création “d’un Sénat territorial” constitué de “tous les maires de la Métropole” pour que ces derniers puissent tout de même se faire entendre dans la métropole. Une nouvelle organisation qui aura “un pouvoir accru par rapport à celui de la Conférence des Maires actuelle” notamment dans les débats sur les PLUH, le PDU et pour “interpeller le conseil des élus métropolitains”, a expliqué Gérard Collomb. Vendue comme un moyen de mutualiser les compétences locales en supprimant des couches administratives, la métropole devra donc créer de nouvelles instances pour se faire vraiment accepter par les maires.

à lire également
2 commentaires
  1. Galapiat - 16 novembre 2018

    Mutualiser les compétences , il n'est qu'à juger des résultats ;Pourquoi se gêner , on rajoute une strate au dix mille feuilles administratives, pour le financement on invente une nouvelle taxe.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut