Eric Lafond veut transformer les restaurants en cantines

Podcast. Depuis plusieurs semaines, les cantines scolaires de la Ville de Lyon ne sont plus en mesure d'accueillir tous les enfants inscrits. La situation ne s'améliore pas et l'opposition attaque Gérard Collomb et son équipe municipale. Éric Lafond, élu du Modem, pense avoir trouvé une solution pour régler temporairement le problème : transformer des restaurants proches des écoles en cantines. Dans cet entretien, il propose aussi d'installer les archives du Conseil général au Confluent, sur le site du musée des Confluences. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.

à lire également
Ce matin, le collectif "Construisons la Métropole pour demain" s’est réuni pour présenter leur projet. Ces 65 élus locaux, issus de 38 communes ou arrondissements, veulent faire appel aux citoyens pour proposer des solutions pour l’avenir. Pour l’heure, ils évoquent à demi-mot une possible présentation de liste aux élections municipales et métropolitaines de 2020. "Nous […]
5 commentaires
  1. Yvan, de Lyon - 8 novembre 2010

    Ce monsieur, a un raisonnement très logique. Raisonnement, en phase avec la réalité des parents et des enfants.En revanche, faire déjeuner les enfants, dans des restaurants à proximité des écoles, reviendrait a casser ce mouvement de grève.Ce n'est pas acceptable. La seule réponse à l'exaspération de la majorité et la crispation de certains, passe par la négociation. Monsieur Lafond, invite les crispés, à prendre de la distance et de la hauteur... Il a beaucoup d'humour ce monsieur !Je pense que les crispés, sont tellement distant et éloignés de la réalité, qu'ils ne veulent pas faire le chemin retour !

  2. JT - 8 novembre 2010

    Enfin une initiative digne de ce nom dans le paysage politique lyonnais !Je suis parent d'élève et depuis que mon fils est à la maternelle, nous subissons chaque année 3 à 4 journées de grève des personnels municipaux qui s'occupent des cantines.Il ne s'agit pas de casser la grève mais de rendre le service à la population qui le paie...C'est une sortie de crise qui ne fait pas perdre la face aux personnels en grève et qui rétablit une situation.Il est vrai que les personnels en grève ont beaucoup de raisons de se plaindre : contrats précaires, manque de moyens et une incroyable incapacité de la mairie à ne pas vouloir dialoguer.En revanche, on pourrait peut-être suggérer ceci : M. Fournel, il est temps de partir...

  3. Battling - 9 novembre 2010

    @ Yvan :C'est Fournel qui a essayé de casser ce mouvement social en négociant avec la seule CGT...... L'utilisation des restaurants de proximité réponds à deux objectifs : En cas de grêve, une situation permettant de ne pas prendre en otage les parents, en cas de surplus d'enfant à accueillir, un dispositif permettant de ne pas rejeter une partie des élèves dans le temps de la restauration. Optimisation et cohésion sociale, les deux oubliés des maternelles .... Nota Bene : Gérard Collomb ne veut pas négocier. Il n'a encore dit il y a peu 'j'ai euh' 'fais euh''des propositions' 'euh' 'c'est à euh prendre euh ou à euh laisser ...euh euh euh'

  4. Yvan, de Lyon - 9 novembre 2010

    Battling:Vous avez raison, cet élu de gauche a tenter avec ses amis de la cgt, d'éteindre le conflit.C'est honteux. Cette façon de faire, éclaire la laisse qui existe entre cette municipalité et la tête de syndicats...Pour rester dans le même registre. Une responsable syndicale, envoie régulièrement des cartes postales au boss, lorsqu'elle est en vacances... Je l'ai dit ici et ailleurs, cette municipalité n'a pas de gouvernance.

  5. Battling - 9 novembre 2010

    @ Yann ;La Ville et le Grand Lyon sont 'détenus' par les mêmes, avec des pratiques de gestion quasi identique. Il me semble donc difficile de les défendre (notamment NVB et autres) sauf à estimer qu'ils ne sont que des marionnettes. J'ai suffisamment de respect pour les personnes 'de gauche' pour estimer qu'il ne s'en agit point. Nous sommes plus dans le registre des 'Notables et compagnies'. Il me semble que le Modem est dans son rôle en proposant des solutions alternatives, qui au passage illustre l'absence totale d'intérêt de Gérard Collomb pour les problématiques de gestion ( Vs le rayonnement avec ses rubans à couper).

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut