Conseil-regional_image-gauche (1)

Erai : un nouveau sursis et 4 filiales reprises

Les éventuels repreneurs intéressés par une ou plusieurs filiales d'Erai ont jusqu'au 22 juin pour se faire connaître. Mardi, le tribunal de grande instance a validé la reprise des bureaux de l'association en Allemagne, au Vietnam, en Turquie et en Russie.

Mardi, le tribunal de grande instance de Lyon a accordé un nouveau sursis à Erai, l'association chargée de la valorisation des entreprises rhonalpines à l'étranger, en cessation de paiement depuis plusieurs mois, après que le conseil régional a refusé de lui accorder une nouvelle subvention. Des subsides qui représentent pourtant 60 % des revenus de la structure. Placée en redressement judiciaire, l'association se débat pour trouver des solutions viables pour l'ensemble de ses employés.

D'ici la nouvelle audience fixée au 30 juin, le tribunal de grande instance espère que de nouveaux candidats déposeront un dossier pour reprendre une ou plusieurs des filiales d'Erai. Ils ont jusqu'au 22 juin pour se faire connaître.

4 filiales reprises

Mardi, la cour a toutefois d'ores et déjà validé la reprise de 4 filiales internationales d'Erai en Allemagne, en Russie, au Vietnam et en Turquie. Des reprises qui permettent de sauver une trentaine d’emplois sur les 210 menacés par la fermeture de l'association.

Mais si d'autres repreneurs se sont déjà fait connaître pour des reprises de filiales au Maroc ou en Chine notamment, leurs offres sont conditionnées à une participation financière de la Région. Une participation qui, elle aussi, devra être votée lors d'une réunion permanente du conseil régional, le 25 juin prochain.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut