Article payant

“Collomb n'accepte pas que Lyon appartienne à la génération suivante”

Pour Stéphane Guilland, le chef de file de l’opposition LR à Lyon, l’annonce du retour de Gérard Collomb est symptomatique de la “vision figée du monde” du ministre de l’Intérieur.

Lyon Capitale : Qu’avez-vous pensé de la candidature de Gérard Collomb aux municipales de Lyon en 2020 ? Stéphane Guilland : Il y a aujourd'hui un ministre de l’Intérieur qui a annoncé sa démission à l'avance. C'est hallucinant, mais ce n'est pas une surprise. On a un ministre, numéro 2 du gouvernement, qui a fait au moins sept forums des associations sur neuf à Lyon depuis début septembre. Il passe plus de temps à serrer des louches ici qu'à gérer ses dossiers au ministère. Lundi, on a parlé des mineurs non accompagnés à la métropole. C'est certes une problématique de la métropole, mais c’est surtout quelque chose qui doit être géré par Collomb parce que c'est sous sa responsabilité. Or, il ne l'a jamais gérée. On ne peut pas être au four et au moulin.

Il vous reste 84 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Le conseil de la métropole a adopté ce jeudi un texte accordant des pouvoirs accrus au président de la collectivité en matière de marchés publics. Si la majorité explique vouloir être réactive dans le cadre de la crise sanitaire, l'opposition critique la durée de ces pouvoirs exceptionnels.
Faire défiler vers le haut