Ce que les élus pensent des émeutes lycéennes

Les lycéens sont-ils responsables des débordements ? Faut-il aussi entendre le message des casseurs ? Pourquoi de tels événements se sont produits à Lyon et pas dans les autres grandes villes françaises ? Nous avons interrogé les élus de la communauté urbaine.

à lire également
David Kimelfeld, lors de son élection à la présidence de la métropole – Grand Lyon, juillet 2017 © Tim Douet
Courtisé à gauche, coincé au quotidien dans la tenaille des Collomb, David Kimelfeld a décidé de se donner du temps et de garder toutes les options ouvertes tant que le ministre de l’Intérieur n’est pas de retour physiquement à Lyon. Cet entre-deux constitue sa seule chance d’exister dans un paysage politique sur lequel il n’a pas trouvé de prise.
2 commentaires
  1. Gérard Eloi - 9 novembre 2010

    Cochet est un double menteur :- '80 % des manifestants de collégiens ou lycéens !!!' CGT, CFDT,..., apprécieront.- 'Mme Vallaud-Belkacem a appelé les jeunes à manifester...' Calomnie, et ce fut démontré précédemment.C'est donc ça un député UMP ? Encore pire qu'on aurait imaginé... Hélas, il faut survivre avec ce qui a été élu...

  2. jerome manin - 9 novembre 2010

    En faisant un peu la grève, le cabinet du maire trouverait peut-être l'occasion de se renouveler dans l'expression convenue de sa propagande de Gérard.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut