Caroline Collomb
© Tim Douet

Caroline Collomb (LREM) : "Il n'y a pas de citadelle imprenable"

Caroline Collomb a fêté la victoire de la vague En Marche en rappelant qu'il est capital d'agir le plus rapidement possible.

Caroline Collomb parle d'un "résultat historique […] mais qui appelle à l'humilité". Un résultat généré selon elle par l'"adhésion à la politique menée par le Président de la République et une volonté de lui donner les pleins pouvoirs pour qu'il puisse mettre en œuvre les réformes promises." Elle n'hésite pas à parler de l'urgence avec laquelle il faut agir : "Si on ne veut pas dans cinq ans être dans la position des défaits qui n'est quand même pas une position confortable, on n'a pas d'autres choix que de réussir, c'est même un devoir. Nos citoyens attendent des résultats rapidement. Il faut que les réformes soient initiées rapidement et que les résultats arrivent dans les prochains mois." Elle a aussi pris la défense d'Anissa Khedher qui a dû essuyer les moqueries à la suite d'une vidéo où on la voit en mauvaise posture sur le plateau de TLM. Elle rappelle les grands principes du parti : "On est le parti qui a présenté le plus de femmes, le plus de représentants de la société civile et pour mener une campagne et la gagner, il faut quand même un certain talent. […] Il faut un certain courage pour sortir de son milieu familial et professionnel pour s'engager en politique. Je pense qu'on aura des révélations dans le bon sens parce qu'ils viennent de la vie active, et j'espère qu'ils ne se perdront pas sous les ordres de la République."

 

à lire également
Gérard Collomb à la sortie du conseil des ministres, le 12 juin 2018 © Ludovic Marin / AFP
Le texte final de la loi asile-immigration a été adopté ce mercredi 1er août à l’Assemblée nationale. Une décision qui ravit le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, mais ne satisfait pas l’opposition, pour des raisons différentes.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut