Christophe Boudot et Bruno Gollnisch
© D. Gastaldi

Bruno Gollnisch au congrès du FN ce week-end

Bruno Gollnisch, conseiller régional FN et ancien vice-président exécutif du parti, ne sera pas en concurrence directe avec Marine Le Pen ce week-end, comme ce fut le cas lors du congrès de Tour en 2011. En revanche, il sera candidat au comité central et sera à la tribune samedi matin.

"Je me réjouis que le congrès ait lieu à Lyon, même si j’ai pris de la distance avec la vie politique locale." Enjoué donc, mais Bruno Gollnisch ne perd pas le nord pour autant : il est officiellement candidat au comité central (parlement) du parti. Le 20 novembre, dans une interview réalisée au Parlement européen à Bruxelles, il disait souhaiter "prendre une part plus importante" au sein de la direction du parti. Il se dit également très enthousiaste à l’idée de participer aux différentes tables rondes sur des thématiques nouvelles comme la fraude fiscale ou l’écologie nationale, et souhaite que "le programme du parti soit actualisé". En plus de ses ambitions politiques, il devrait offrir des bouteilles de beaujolais signées à son nom aux congressistes.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut