Bret repart pour Villeurbanne

Il repart donc à la conquête de la mairie de Villeurbanne. 'Un des centres de l'agglomération, pas une ville le la périphérie' souligne-t-il.Avec ses 135 000 habitants, la deuxième commune du Grand Lyon pèsera lourd au moment des municipales pour constituer une majorité au sein de la communauté urbaine. Bret parle de renouvellement. La moité de son équipe devrait être constituée de gens nouveaux, plus jeunes et issus de la 'diversité'. Un thème sur lequel la gauche est attendue de pied ferme. Il composera une liste avec les communistes, les radicaux de gauche et les alternatifs, les Verts ayant préféré partir au premier tour sous leurs propres couleurs. Quant au programme, il devrait être élaborté avec les militants lors de réunions internes mais aussi en s'appuyant sur un groupe de réflexion d'acteus et de citoyens (GRAC). Au menu, cinq thèmes : le place de Villeurbane dans l'agglomération, le développement durable, la solidarité, la modernité, la beauté dans la ville. Oubiées, les querelles avec Lilan Zanchi (porté disparu) et Bernard Rivalta, (réacclimaté à Vénissieux). La gauche veut présenter un visage uni face à Henry Chabert. Quant à Richard Morales, (Modem) aucun accord n'est passé avec lui, mais on ne sait jamais 'la porte reste ouverte'.

à lire également
Le QG de campagne d'Etienne Blanc
Étienne Blanc a inauguré, ce jeudi, son QG de campagne rue Dunoir. Ce lieu, il le veut ouvert aux Lyonnais pour construire un programme, loin des partis traditionnels, dont la priorité sera le retour de la nature en ville.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut