Bayrou a-til tué le centre ? Eric Lafond (MoDem) répond (4/5)

A Lyon, les divisions apparues lors des municipales sont toujours d'actualité et aucun signe ne laisse entrevoir que les familles MoDem vont se réconcilier. A Lyon, on peut se demander si le centre et le MoDem en particulier ne se suicident pas. Toute la semaine, un élu centriste répond à cette question (Notre dossier spécial en cliquant ici)

Ce vendredi : Eric Lafond. conseiller municipal d'arrondissement à Lyon. En 2008, il s'est présenté aux municipales à la tête d'une liste autonome du MoDem. Depuis l'automne dernier, il est vice-président de la fédération MoDem du Rhône. Il milite pour un parti qui tourne la page de l'UDF.

"Sincèrement, vous n'avez pas d'autres questions à poser ? Le centre et le MoDem, ce n'est pas pareil. Le centre est une ancienne conception enfermée entre la droite et la gauche. En vue des présidentielles, je crois en un troisième pôle. Cet espace, nous essayons de nous le faire depuis mai 2007 même si c'est difficile car nous n'avons pas de succès électoraux. Mais nous avons trouvé notre base électorale entre 8 % et 10 %. François Bayrou a amorcé la construction d'un pôle démocrate et deux ans après, je pense qu'il est trop tôt pour tirer des enseignements. Bayrou n'a pas tué le MoDem, il l'a lancé. C'est un parti qui est né sur une défaite électorale et un projet de société qui se construit. Nous avons un chef de file et maintenant il faut faire émerger des leaders dans les territoires. Il est prématuré de parler d'échec ou de réussite du MoDem. Laissez nous du temps ! "

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut