Delphine Batho
D. Batho © L. Bonaventure/AFP

Batho compare les barrages aux autoroutes

L’ancienne ministre de l’Écologie, députée des Deux-Sèvres, était ce vendredi 17 octobre l’invitée politique de Sud Radio. Elle est revenue sur l’adoption, mardi, à l’Assemblée de la loi de transition énergétique, et ses conséquences.

L'ancienne ministre précise qu’elle n’a pas voté la loi de transition énergétique mardi 14 octobre. Elle s’est abstenue, "parce qu’il y a un point avec lequel je ne peux pas être d’accord, explique-t-elle. C’est la privatisation des barrages électriques. C’est la première électricité de France, elle est moins chère que le nucléaire". Et de développer : "Voyez ce qui s’est passé avec les autoroutes... Par pitié, ne faisons pas pareil avec l’hydro-électrique." Elle prédit en effet "une hausse des prix de l’électricité".

Réécoutez l’intégralité de l’interview de Delphine Batho en cliquant dans la rubrique "Les derniers podcasts" sur Sudradio.fr

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut