Laurent Wauquiez 10.16 région 2
© Tim Douet

Annulation budget Région 2017, "Wauquiez a méconnu le droit d’amendement"

Les groupes d'opposition de gauche à l'origine de la requête ayant abouti à l'annulation du budget 2017 du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes se félicitent de cette décision du tribunal administratif de Lyon, et assurent qu'ils resteront vigilants à l'avenir.

"Inédit", "jamais vu". Les groupes de gauche du Conseil régional (Socialiste & Démocrate, PCF, PRG et RCES) viennent de voir leur requête d'annulation du budget 2017 de l'exécutif de Laurent Wauquiez annulé, comme celui de 2016 (lire ici). La "Région la mieux gérée de France", selon les éléments de langages auto-congratulants de la majorité (lire ici), serait en réalité "la région la plus annulée de France", pour l'opposition de gauche.

"Le tribunal relève ainsi, comme nous le dénoncions, que le Président Laurent Wauquiez a méconnu le droit d’amendement des groupes politiques d’opposition en refusant d’examiner les propositions des groupes de gauche au conseil régional, ce qui dénote au passage un mépris des règles essentielles du débat démocratique de la part du président de la région", écrivent Jean-François Debat (SD), Monique Cosson (RCES), Cécile Cukierman (PCF) et Sarah Boukaala (PRG) dans un communiqué commun.

Assurant qu'il resteront vigilants à l'avenir sur ces sujets, les présidents de groupes se félicitent de la décision du tribunal administratif de Lyon. "La loi s’applique à tous et le tribunal vient de le rappeler avec force, appuient-ils. Cette décision de justice sanctionne à nouveau, après plusieurs autres, la gestion chaotique de  la Région par Laurent Wauquiez qui est désormais".

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut