Anneau des sciences à Lyon : l’autoroute compatible avec un ecoquartier ?

Pierre Hémon a critiqué ce lundi, lors du conseil du Grand Lyon, l'arrivée de l'Anneau des sciences à deux pas du futur quartier du Vallon des hôpitaux à Saint-Genis-Laval. Roland Crimier le maire de cette municipalité a assuré que les deux projets sont compatibles.

Lors du conseil métropolitain qui a lieu ce lundi, le Grand Lyon a validé la création d'une zone d'aménagement concerté (ZAC) au niveau du Vallon des hôpitaux dans le sud de Lyon. Un projet qui prévoit la création sur 230 000 m2, 123 000 m2 de logements soit environ 1 600 logements, dont 30 % de logements locatifs sociaux, 68 000 m2 de tertiaires et hospitalières, 3 000 m2 de surfaces de vente pour des commerces de proximité en pieds d’immeubles et 35 000 m2 de zone d’activités économiques. Un futur quartier qui sera connecté au prolongement du métro B d'ici 2023, mais aussi à l’Anneau des sciences en 2030, assure la délibération.

Sans critiquer cette nouvelle Zac, Pierre Hémon s'est étonné de voir l'Anneau des sciences déboucher “à 200 mètres” d'une zone hospitalière. “Un écoquartier à côté d'un échangeur autoroutier, il fallait l'inventer”, a ironisé l'élu EELV.

Pour Roland Crimier, vice-président de la métropole de Lyon et maire de Saint-Genis-Laval, ces deux projets ne sont pas incompatibles. “A-t-on peur des enquêtes publiques et de l'avis de l'ensemble des citoyens”, a-t-il débuté. “Dire que l'on est aujourd'hui dans la même situation qu’il y a 10 ou 20 ans est faux. Il s'agirait peut-être de se projeter vers l'avenir où les mobilités seront plus propres avec les véhicules autonomes, électriques et les biocarburants. L’Anneau des sciences doit évoluer comme tout projet. Il doit aller vers une utilisation plus importante vers le transport en commun. Il faudra notamment voir des connexions entre ce périphérique ouest et l’ensemble des transports en commun”, a-t-il plaidé.

Et de conclure : “Est-ce qu'on ne doit rien faire pour tous riverains de Francheville, Tassin, etc, qui sont englués dans la circulation parce que les liaisons est-ouest de l'agglomération sont insuffisantes ? Pour ceux qui connaissent Londres, à terme l’Anneau des sciences pourra être l'anneau circulaire qui connecte tous les transports en commun de la métropole.

David Kimelfeld n'a pas répondu aux interrogations de Pierre Hémon, membre de sa majorité, et s'est contenté de “saluer l'intervention de Roland Crimier”.

4 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 24 juin 2019

    L'anneau de fumées (ou anneau de la pollution) qui sera créé parce qu'il faut faire de l'activité économique pour le BTP, est un projet du passé. Et s'indigner qu'une sortie de cette autoroute sera près d'un hôpital ne sert à rien sinon à faire croire à une opposition. L'élu vert se mobilise-t-il contre l'actuel périphérique qui passe à côté de tous les hôpitaux et qui arrose de sa pollution les nombreux habitants dans les barres d'HLM ?
    .
    Votre monde du fric est une vaste fumisterie. Tout le monde devrait s'opposer à la pollution, mais chacun voit d'abord son porte-monnaie. Et les écologistes qui participent à cette mascarade en étant dans la majorité ne servent qu'à prolonger le cauchemar.
    C'est très triste.

    1. raslebol69 - 25 juin 2019

      Bien sûr vous préférez que tout passe par l'est, autoroute de contournement, un jour trafic ferroviaire de fret, aéroport... Du moment que vous pourriez rester à l'abri dans l'ouest tout irait bien Mme la Marquise.

      1. Abolition_de_la_monnaie - 25 juin 2019

        Vous ne croyez tout de même pas que la création à l'Ouest va décharger l'Est ?!!!
        ça ne marchera qu'un an, ensuite tout sera à nouveau saturé comme d'hab. (5 voies d'autoroute ne suffisent jamais).
        Pour solutionner votre problème de pollution à l'Est, c'est au niveau national qu'il faut intervenir en interdisant le transport routier longue distance et en ayant mis des moyens sur le transport par train. Idem pour les voitures, le carburant doit fortement augmenter puisque les pollueurs n'ont rien à faire de répandre des matières cancérigènes dans l'environnement de tous. Mais tout cela nécessite des débats de masse sur des médias de masse.

  2. Vallon de Beaunant - 24 juin 2019

    Si les habitants de Francheville veulent une entrée d autoroute, quelle se fasse à francheville. HORS ils ont refusé pour repoussé vers Oullins puis à Chaponost. Les arguments de Crimier sont inacceptables car il sont d'une autre époque. On peut lui citer des villes qui refusent de construire des autoroutes et privilégient les transports collectifs : Oslo, Amsterdam...etc. Je suis persuadé qu il va se représenter uniquement pour couper le ruban du métro à Lyon Sud.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut