G. Collomb et E. Tête à la préfecture le 23 mars 2014
G. Collomb et E. Tête à la préfecture le 23 mars 2014 © Tim Douet

Accord imminent entre les écolos et Collomb à Lyon

"Vous en saurez plus vers 15 heures. Les négociations avancent assez vite", nous a confié un socialiste qui participe aux discussions entre Gérard Collomb et les écologistes.

"Vous en saurez plus vers 15 heures. Les négociations avancent assez vite", nous a confié un socialiste qui participe aux discussions entre Gérard Collomb et les écologistes. Depuis dimanche soir tard dans la nuit, les deux listes de gauche ont entamé des tractations. Initialement, les représentants d'Europe-Écologie-Les Verts demandaient 20 conseillers d'arrondissements ainsi qu'une mairie d'arrondissement : le 1er pour Émeline Baume ou le 7e. Gérard Collomb les aurait ramener à plus de modestie. Depuis dimanche soir, les deux camps ont affiché publiquement la volonté de s'unir. Si le maire sortant de Lyon peut garder la ville sans cet arrondissement, il prônerait l'union pour s'assurer le gain du 5e, où se présente Michel Havard, et surtout pour tenter de sauver la majorité de gauche au Grand Lyon (future métropole).

Collomb négocie seul

Si les candidats ont jusqu'à mardi pour déposer leurs listes de second tour en Préfecture, les alliances devraient être officialisées dans la soirée. Pour des raisons techniques, l'impression des professions de foi et des affiches, dans la plupart des villes, les candidats doivent envoyer leurs fichiers à 20 heures. À la table des négociations côté socialiste, Gérard Collomb et son cabinet. Très peu d'élus et de têtes de liste sont présents. "Nous ne sommes absolument pas concertés. Il va décider tout seul et il viendra nous expliquer demain comment ça va se passer pour le second tour", peste un colistier de Gérard Collomb.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut