Sabine Bussière : “J’ai perdu à trois voix près”

Dimanche soir, Sabine Bussière et sa liste “Avec vous, osons pour demain” espérait battre celle de Joël Piegay (UDI), maire sortant de Marcy-l’Etoile. Seule candidate à se présenter face à lui, elle perd finalement 738 voix à 741.

Sabine Bussière nourrissait de sérieux espoirs de victoire. Lors d'un précédent entretien, elle nous avait expliqué avoir "convaincu" de nombreux anciens partisans du maire à rejoindre ses rangs. "Les gens croient en mon projet", disait-elle.

Mais les chiffres sont tombés dimanche soir, implacables : le maire sortant l'emporte à 50,1 %, à trois voix de différence. "C'est trop dommage, je me suis tant battue pour ça. Après le scrutin, nous étions effondrés", explique Sabine Bussière.

“Certains proches ne se sont pas déplacés pour voter”

Une déception d'autant plus forte que la candidate nous confie avoir "perdu" quelques voix en raison de l'absence d'une dizaine de soutiens le jour du vote : "Des enfants de colistiers ont raté leur train dimanche, d'autres proches m'ont avoué qu'ils pensaient que j'allais être élue et ne se sont pas déplacés dimanche." La Marcylloise tente malgré tout de garder le moral en expliquant que sa campagne "a servi à montrer que la moitié de la ville voulait du changement". La moitié, oui, à trois voix près.

Faire défiler vers le haut