Lyon : Laurent Wauquiez hué lors de l’ouverture du festival Lumière

Le président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes s’est fait copieusement siffler ce samedi lors de la cérémonie d’ouverture du festival Lumière.

Pas facile d'être un homme politique au milieu des vedettes du festival Lumière. Ce week-end, Laurent Wauquiez en a fait les frais. Samedi soir, lors de l'ouverture du festival, le président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes a dû passer une moins belle soirée que les autres invités. Dans une halle Tony-Garnier comble, l'élu Les Républicains a été copieusement hué sur le tapis rouge lors de la présentation des invités.

"Ça ne fait jamais plaisir, mais ça l'a surtout embêté parce qu'il était avec des lycéens qui sont en études de cinéma (à la Ciné Fabrique, NdlR) et qui eux n'ont pas compris", explique l'entourage de Laurent Wauquiez. Des lycéens en cinéma qui ont surtout dû regretter de ne pas entrer dans la halle en compagnie d'une star comme Monica Bellucci, comme a pu le faire Gérard Collomb qui, rompu à l'exercice, a fait son entrée au bras de l'actrice italienne. "Le meilleur moyen d'être certain de se faire applaudir", a ironisé le maire de Lyon.

à lire également
Le projet d'autoroute urbaine de l'Anneau des Sciences n'en finit pas de revenir dans les campagnes électorales de la métropole de Lyon. Si Gérard Collomb est l'un des derniers à soutenir le projet dans son tracé vieux de plus de 30 ans, la communication de ses équipes entretient un étrange double discours sur la question de la pollution liée à l'infrastructure.
2 commentaires
  1. nico-yzfr6 - 10 octobre 2016

    Le fossoyeur de la culture qui vient se pavaner au milieu de ses victimes. C'est sûr que c'est pas le même accueil chez les chasseurs et les cathos traditionalistes...

  2. FEFI - 11 octobre 2016

    Les lapins culturels ont tiré le chasseur...

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut