Capture d’écran 2012-06-01 à 17.34.34

Législatives 7e circonscription : Hélène Geoffroy veut améliorer les dispositifs d’accompagnement à l’emploi

SÉRIE (7e circ./14) - Dans le cadre de la campagne des législatives, les candidats du Rhône répondent au questionnaire envoyé par Lyon Capitale : quelles propositions de lois voteront-ils s'ils sont élus à l'Assemblée nationale ? Lesquelles soumettront-ils eux-mêmes au Parlement ? Hélène Geoffroy nous répond. Elle est candidate socialiste dans la 7e circonscription du Rhône (Bron, Rillieux-la-Pape, Vaulx-en-Velin).

Hélène Geoffroy a 42 ans, docteur de l'Ecole Polytechnique, chargée de recherche à l'Ecole Nationale des Travaux Publics d'Etat de Vaulx-en-Velin ans, elle est conseillère municipale de la commune, et conseillère générale du canton depuis les dernières élections cantonales. Elle se présente pour la première fois à la députation.

Êtes-vous pour où contre le mariage homosexuel ? Et l'adoption par des couples homosexuels ? Je défendrai l’égalité des droits pour tous. Avec la majorité présidentielle, je serai favorable au droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels.

Êtes-vous pour ou contre la surtaxe Hollande de 75 % pour les revenus au delà d'un million d'euros annuel ? Souhaitez-vous créer des exceptions pour certaines professions (sportifs, artistes…) ?
Je suis favorable à la proposition de François Hollande de taxer à 75 % la tranche supérieure à un million d’euro de revenus annuels. C’est un effort patriotique qui sera demandé à tous ceux qui sont concernés.

Souhaitez-vous une intervention de l'État pour limiter la hausse du prix de l'essence ?
J’y suis favorable. Nous devons mettre en place un mécanisme qui permette de restituer au consommateur les recettes de l’Etat issues d’une augmentation du prix de l’essence. Dans un premier temps, le gouvernement propose un blocage des prix des carburants pour 3 mois par décret.

Pensez-vous qu'il faille réduire l'immigration légale en France ?
Nous établirons des critères clairs permettant l’équité sur tout le territoire. Le droit d’asile sera respecté par notre pays. La circulaire Guéant concernant les étudiants sera abrogée. Concernant l’immigration économique un débat au Parlement fixera les règles annuellement. Nous lutterons plus efficacement contre l’immigration irrégulière en combattant les réseaux.

Êtes-vous pour imposer un écart maximum de 1 à 20 dans la rémunération des salariés des entreprises publiques ? Des entreprises privées ?
Je suis favorable à l’imposition aux dirigeants des entreprises publiques d’un écart maximal de rémunérations de 1 à 20 ainsi que s’y est engagé François Hollande.

Êtes-vous pour ou contre le droit de vote des étrangers aux élections locales ?
Je suis favorable au droit de vote des étrangers aux élections municipales. Cela permettra à ceux qui sont installés depuis longtemps en France et qui participent à la vie commune de donner leur avis.

Pensez-vous qu'il faille conserver Hadopi ? Si non, par quoi souhaitez-vous la remplacer ?
Je suis favorable à l’établissement d’une loi signant l’acte 2 de l’exception culturelle. Il ne faut pas continuer à opposer le public et les créateurs. Nous repenserons la loi Hadopi.

Êtes-vous pour ou contre une aide publique à la construction de mosquées ?
Je considère que les solutions portées par les collectivités sont les plus intelligentes. Autoriser et faciliter la construction de lieux de cultes dignes sans toutefois les financer.

Êtes-vous pour ou contre le retour à la semaine de 5 jours à l'école ?
Si oui, préférez-vous que la nouvelle matinée de classe soit le mercredi ou le samedi ? Je suis favorable à la révision des rythmes scolaires, ceux-ci doivent être revisités afin de permettre de meilleurs apprentissages. La concertation portée par le gouvernement permettra de trancher.

Êtes-vous pour ou contre l'encadrement des loyers ?
Dans les villes de ma circonscription, le loyer est le premier poste de dépense et dépasse souvent le tiers de revenu considéré comme le seuil supportable pour un ménage. Il est indispensable d’encadrer les loyers.

Êtes-vous pour ou contre l’énergie nucléaire ?
Il faut préserver l’indépendance de la France. Je soutiendrai la diminution de la part du nucléaire dans la production d’énergie. Il faudra également donner des moyens à la recherche pour diversifier les sources d’énergie. Il faudra également pouvoir traiter les déchets issus de la filière nucléaire.

Êtes-vous pour la légalisation de l’usage de cannabis ?
Je n’y suis pas favorable car ce sont encore les jeunes de nos villes qui seront les premiers affectés par cette légalisation.

Êtes-vous pour ou contre la réalisation des projets autoroutiers qui concernent l’agglomération : A45, COL, TOP ?
Il faut désengorger l’Est lyonnais qui porte l’ensemble du trafic. Il y a une nécessité de relier les territoires tout en diminuant la pression de la voiture. Le COL et le TOP ne peuvent être de nouvelles rocades, les scénarios d’aménagement sont posés. Le débat est en cours et je participerai aux travaux de réflexion.

Quels sont vos engagements personnels en matière de cumul des mandats ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?
Je n’appartiens actuellement à aucun exécutif. Une loi sera proposée traitant de la question du cumul des mandats mais aussi de leur durée dans le temps. Il faudra également résoudre la question du statut de l’élu dans le même temps.

Quels sont vos engagements personnels en matière de transparence sur les rémunérations et les conflits d’intérêts des élus ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?
Si je suis élue députée, je me mettrai en disponibilité professionnelle, étant chargée de recherche et donc fonctionnaire. La loi exige déjà que soit donné le patrimoine des élus au début et à la fin de leur mandat. Il convient de renforcer la loi afin de mieux encadrer les relations entre les parlementaires et les intérêts privés.

Quels sont vos engagements personnels en matière de temps de présence à l’Assemblée nationale ? Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?
Je m’engage à être présente à l’Assemblée Nationale. Des sanctions financières existent déjà.

Quelles propositions de loi envisagez-vous de faire à l'Assemblée Nationale si vous êtes élue ?
Avec mes collègues, je travaillerai plus particulièrement sur les questions du retour l’emploi qui est un vecteur essentiel de la cohésion sociale. J’apporterai notamment mon expérience d’élue locale afin d’améliorer les dispositifs d’accompagnement à l’emploi, les entreprises d’insertion, le RSA, les missions locales etc. Je porterai également la reconnaissance du bénévolat dans le monde associatif. Enfin dans le cadre du projet du gouvernement, je m’intéresserai notamment à la mise en œuvre du contrat de génération.

à lire également
Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil métropolitain, en mai 2017 © Tim Douet
En 2020, les conseillers métropolitains seront élus au suffrage universel direct. Une première historique qui tranche avec les accords de couloir sur lesquels ont reposé les élections de Gérard Collomb puis David Kimelfeld. Ce nouveau scrutin, Collomb l’a façonné tout seul à la création de la métropole : d’une prime majoritaire à une carte électorale qui semble taillée sur mesure pour La République En Marche.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut