Georges Képénékian
© Tim Douet

Le Maire de Lyon salue l'élection d’une femme à la mairie du 3e

Georges Képénékian a affirmé ne pas douter de la capacité à diriger une équipe plurielle de Catherine Panassier, première femme élue à la tête du 3e arrondissement ce matin.

Georges Képénékian s’est dit prêt à s’engager totalement auprès de la nouvelle mairesse du 3e arrondissement. "Nous connaissons tous la constance de votre engagement au sein de notre ville. […] Nous savons tous les qualités qui sont les vôtres : écoute, sens du dialogue et humilité", a adressé à Catherine Panassier le Maire de Lyon avant d’ajouter qu’il était "très heureux qu['elle devienne] la première femme à diriger cet arrondissement". Il a également salué le travail de l’ancien maire Thierry Philip, caractérisé par une "pugnacité sans concession" pour cette mission "pas facile". "Il faut un vrai degré de dévouement, être dans la proximité et dans une réflexion de long terme sur l’ensemble de la ville", a-t-il rajouté.

Le maire sortant a quant à lui évoqué son "plaisir que l’une des nôtres" soit à la tête du 3e arrondissement. Il s’est dit sûr qu’elle "saura continuer le rôle de chef d’orchestre qu’[il a] réussi à tenir depuis 10 ans" auprès d’une équipe plurielle et qu’elle "ne manquera pas de courage". À peine terminée, l’élection s’est vue critiquée par Pierre Bérat (Les Républicains) qui aurait préféré qu’elle se déroule aux urnes avec les habitants du quartier plutôt qu’en la seule présence des conseillers municipaux, à la mairie.

à lire également
Nathalie Perrin-Gilbert, à l’hôtel de ville de Lyon – novembre 2018 © Tim Douet
Gérard Collomb a fait l’impasse, comme depuis quatre ans, sur les vœux du 1er arrondissement. Un choix qui lui a permis de s’éviter une charge sévère contre son modèle lyonnais. Sur l’estrade, Nathalie Perrin-Gilbert, la maire de l’arrondissement, s’en est surtout servie pour présenter son contre-modèle : plus participatif, moins porté sur le béton et le marketing territorial.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut