Stéphane Guilland
© Tim Douet

L’opposition demande “un peu de décence” au maire de Lyon

Après la sortie de Gérard Collomb sur ses 4 000 euros par mois, l’opposition Les Républicains a saisi la balle au bon pour attaquer le maire de Lyon.

Depuis ce dimanche, Gérard Collomb est critiqué pour avoir déclaré être énervé d'être tombé à 4 000 euros par mois après une sanction du Sénat pour réprimander son absentéisme. Une occasion que ne pouvait pas laisser passer l'opposition Les Républicains, qui se demande dans un communiqué si le maire de Lyon “n’a pas perdu le sens commun”.

Stéphane Guilland, le président du groupe LR au conseil municipal, a demandé “un peu de décence au maire de Lyon”, qu'il a qualifié de “cumulard notoire”. Selon l'élu d'opposition, “aux indemnités de Gérard Collomb, il faut rajouter sa retraite de l’Éducation nationale en tant qu’agrégé de Lettres classiques. À comparer avec quelqu’un payé au SMIC soit 1 480,27 € bruts par mois”.

Gérard Collomb n’est pas malheureux et nous ne rentrerons pas dans les facilités que lui procurent ses différents mandats : transport, nourriture…”, a conclu l'élu du 8e arrondissement.

De son côté, l’entourage du maire de Lyon s’est justifié en dénonçant des propos “pris dans un contexte particulier alors que Gérard Collomb ne cache rien de ses rémunérations, mais parlait plutôt du fonctionnement des institutions”.

à lire également
Alors que le ministre de l’Intérieur était en déplacement dans le Vercors ce vendredi, le syndicat de police Alliance Police Nationale dénonce l’insécurité "catastrophique" de la ville, qualifiée de "Chicago français".
1 commentaire
  1. Kasneh - 22 janvier 2017

    Il serait temps que le syndrome Herriot maire de Lyon (1905-1940 puis 1945-1957) soit soigné rapidement !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut