Marianne Benjamin Régnier

L'auteur de la Marianne en pleurs derrière la carte de vœux de Collomb

À la demande de Gérard Collomb, Benjamin Régnier a cette année dessiné la carte de vœux du ministère de l’Intérieur. Le jeune Lyonnais s’était fait connaître pour son dessin d’une Marianne en pleurs au lendemain des attentats du 13 novembre 2015.

Benjamin Régnier s’était illustré pour son dessin d’une Marianne aux larmes bleu, blanc, rouge qui avait fait le tour du monde au lendemain des attentats parisiens du 13 novembre 2015. À la demande de Gérard Collomb, le jeune homme sorti de l’école d'art de Bellecour a cette année dessiné les cartes de vœux du ministère de l’Intérieur. L’ancien édile lyonnais a expliqué son geste sur Twitter : “Dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015 la "Marianne" de Benjamin Régnier, étudiant en design, avait bouleversé les internautes du monde entier après les attaques qui endeuillèrent la France. Je lui ai confié la réalisation de la carte de vœux 2018 du ministère de l'Intérieur.” Loin de la Marianne en pleurs, la nouvelle icône a la tête haute et arbore le long de ses cheveux la devise d’égalité, de liberté et de fraternité de la République. Une Marianne “qui regarde l’avenir avec audace et espoir” et “aborde 2018 avec confiance”, selon le ministère de l’Intérieur. “Ils m’ont demandé de réaliser une Marianne dans le même esprit au niveau du style, donc à l’encre rouge et bleu, mais avec un message d’espoir”, raconte l’artiste dans les colonnes de 20 minutes. Un dessin qui consolera peut-être Gérard Collomb de passer pour le facho de service.

à lire également
Véronique Trillet-Lenoir, entourée de David Kimelfeld et François-Xavier Pénicaud.
Une vingtaine d'élus du Rhône de la République en Marche se sont réunis ce matin pour présenter un manifeste pour les Européennes de dimanche. Au total, 122 élus du département ont signé cet appel à soutenir la liste Renaissance.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut