INDISCRETIONS

A l'image des grèves de travailleurs sans papiers qui se déroulent actuellement en Ile-de-France, la CGT entend maintenir la pression sur les préfectures et obtenir un maximum de régularisations pour les cas à venir. Et ils sont nombreux : en une semaine, le syndicat annonce en effet avoir reçu "une bonne centaine de coups de téléphone de travailleurs sans papiers".

Collomb et les 40 vice-présidents
Record battu ! Le Grand Lyon comptera désormais 40 vice-présidents, au lieu de 37. Il fallait bien ça pour remercier tous les soutiens de Gérard Collomb et réussir en plus l'ouverture à droite. Tous les partis y sont, du PC à l'UMP, même si les poids-lourds du parti sarkozyste ont préféré rester en retrait pour conserver leur complète liberté de parole. Outre l'efficacité politique, la parité est la grande perdante de l'opération : la première femme n'est que 5e vice-présidente, et elles ne représentent qu'un quart de l'exécutif.
La liste des 40 vice-présidents sur lyoncapitale.fr

Un Calvi présidentiel
Joli coup pour Yves Calvi ! L'ancien présentateur de TLM du début des année 90, aujourd'hui sur France 5 (C dans l'air ), France 2 (Mots croisés) et France Inter (Nonobstant), faisait partie du Club des 5 journalistes, jeudi 24 avril, à interroger Nicolas Sarkozy devant 11, 7 millions de français. Un ton et un style qui ont tranché avec ceux de PPDA et David Pujadas, les MC* de la soirée, un poil (ce n'est rien de le dire) consensuels.
* Maîtres de cérémonie.

Vesco au Sytral ?
Gilles Vesco (Modem), ex-Monsieur Vélo'v au Grand Lyon, aujourd'hui conseiller municipal délégué aux déplacements, entend bien se faire élire au Sytral (transports en commun) le 13 mai prochain. En toile de fond, la mise en place de la future billetique commune Vélo'v/TER/TCL (carte Ourah).

à lire également
Lors de son passage au ministère de l’Intérieur, Gérard Collomb a été sanctionné de la moitié de ses indemnités de conseiller métropolitain à cause de son absence. Une “amende” qu'il a compensée en trouvant une nouvelle source de revenus au sein du Sepal. Le maire de Lyon aura ainsi reçu 9149€ en 2018 dans un syndicat mixte où il ne siégeait pas.

Indiscrétions

Ils ont discuté du projet de Perben, sur la culture, le logement social et l'économie... avant de parler de 1998 "au dessert". Pour Nardone, ça s'est "très bien passé". Pour Genin, ça n'a pas résolu son cas de conscience. Il aurait trouvé une solution "subtile" pour rester "loyal" avec Perben, sans "partager la gestion" avec Nardone ou le villiériste Patrick Louis. "Je suis pour le rassemblement, contre l'exclusion. Mais donner autant d'importance à la droite dure, un tiers des places, je réprouve... Ce n'est pas ce que j'espérais" confie-t-il. Il dévoilera sa "solution" dans la semaine.

En route
L'Aneb vient de relancer sa "caravane citoyenne" pour inciter les "gens des quartiers" (Bron, Vénissieux, Vaulx, Rillieux, Lyon...) à s'inscrire sur les listes électorales. L'association espère revivre "la folie" de l'an passé, où 50 000 nouveaux s'étaient inscrits sur les listes électorales à Lyon.

Collomb aime Begag
Collomb était d'humeur badine vendredi pour répondre aux questions sur ses relations avec Azouz Begag. "Elles sont assez bonnes". A-t-il peur que Begag lui grignote des voix au premier tour : "C'est possible. Mais ce qui compte c'est le second tour... Je me dis que Touraine, avoir Begag en face de lui, ça ne lui a pas nui", rappelant l'élection de son premier adjoint aux législatives.

Sélection
Collomb n'a pas dit s'il renouvellerait Jean-Louis Touraine comme premier adjoint : "On va d'abord gagner". Par contre, il a trouvé sa pépinière : "Perrin, Laferrière, Najat... La génération qui monte, elle est là. On va l'aider à gagner." Tant pis pour les jeunes PS qui ne font pas partie de sa liste.

Il exagère !
Collomb n'est jamais assez généreux quand il parle de sa protégée, Najat Belkacem. En conférence de presse, le maire a lancé à Heidi Giovacchini, sa tête de liste dans le 6e : "Je te fais confiance pour rééditer l'exploit réalisé par Najat, dont le score aurait permis que nous obtenions deux conseillers municipaux dans le 6e". Vérification faite, Najat, avec ses 34,66 % obtenus aux législatives dans le 6e arrondissement contre Dominique Perben, n'aurait permis à la gauche de ne gagner qu'un seul des 9 conseillers municipaux du 6e. Pour en obtenir 2, il fallait dépasser les 40 %. Najat n'a donc fait ni mieux ni moins bien que Thierry Braillard (PRG) en 2001. Mais Collomb a encore 3 mois pour réviser son arithmétique électorale.

à lire également
Lors de son passage au ministère de l’Intérieur, Gérard Collomb a été sanctionné de la moitié de ses indemnités de conseiller métropolitain à cause de son absence. Une “amende” qu'il a compensée en trouvant une nouvelle source de revenus au sein du Sepal. Le maire de Lyon aura ainsi reçu 9149€ en 2018 dans un syndicat mixte où il ne siégeait pas.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut