Montage Jean-Luc Fugit Georges Fenech
© Tim Douet

11e circonscription  : Fenech en ballottage très défavorable

ANALYSE. Georges Fenech le pressentait. Il en a la confirmation  : la bombe à fragmentation Fillon va l'emporter loin de l'Assemblée nationale. Le député LR sortant de la 11e circonscription du Rhône a été nettement devancé par Jean-Luc Fugit (LREM).

Avant le premier tour, Georges Fenech (LR) peinait à cacher son blues. Depuis l'affaire Fillon et l'élimination de la droite dès le premier tour des présidentielles, il se sentait sur un siège éjectable. Il en a eu la confirmation dimanche 11 juin au soir. Il vire en seconde position (20,6 %), mais surtout avec 18 points de retard sur le candidat de La République en Marche. Les heures passées sur les plateaux télés pour demander le retrait de François Fillon n'auront pas permis à Georges Fenech de s'extirper du navire LR à la dérive. Surtout qu'à la différence de 2012 où il avait été élu en pleine vague rose, il ne bénéficie pas des mêmes circonstances favorables  : réserves de voix et second tour face au FN. Jean-Luc Fugit (LREM) aborde donc le second tour dans des conditions optimales (39,20 %). Les électeurs ne lui ont pas tenu rigueur de son double parachutage  : du PS vers En Marche et de la Loire vers le Rhône.

1 commentaire
  1. Robes Pierre - 14 juin 2017

    bien dommage que les électeurs accorde leurs voix en fonction du parti, Fenech un homme de conviction qui œuvre contre les sectes est présent dans sa circonscription n'a jamais fait de langue de bois, en face le candidat qui a fait sa mue, du parti sortie de la gouvernance de 2012 pour rejoindre REM on ne va pas appeler ceci avoir des convictions.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut