City Sure Park
Session de surf ©City Surf Park

Lyon Capitale a testé pour vous : la plus grande vague de surf indoor d’Europe

Célébrer la fête internationale du surf à Lyon ? C’est possible. Lyon Capitale a testé pour vous le surf indoor.

A la fraîche, pour faire comme à l’océan, ou en début de soirée après une journée de travail compliquée, il n’y a pas d’heure pour se détendre sur la vague lyonnaise. La partie nautique du City Surf Park à Décines-Charpieu accueille ses clients toute l’année, jusqu’à 22h et quel que soit la saison (ici vous pouvez être sûr de toujours avoir une vague à surfer ! ).

Le projet du City Surf Park a été mûri durant de nombreuses années par deux passionnés de surf. Lyon est l’une des rares villes françaises à avoir adopté ce concept, né il y a un an.

La vague lyonnaise a de quoi défier toute concurrence. En effet, avec ses dix mètres de long, la vague du City Surf Park est considérée comme la plus grande d’Europe. Le parc attire donc de nombreux surfeurs extérieurs à la capitale des gaules.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par City Surf Park (@citysurfpark)

Le parc accueille des personnes de tous âges pour affronter la vague. Et ils y prennent très vite goût, pour le plus grand plaisir de Tom Fernandez, le coach surf : "Je pensais vraiment que ça serait une activité que les gens viendraient faire seulement une fois comme le saut à l’élastique. Et, honnêtement, quasiment à chaque session, il y a au moins une ou deux personnes qui sont déjà venues avant. C’est super cool ! "

Le retour sur expérience de Lyon Cap’

Au premier abord, les Lyonnais peuvent être impressionnés par la vague, se croyant même à l’océan le temps d'un instant. Néanmoins, pas d'inquiétude ! L’intensité de la vague peut être modifiée afin de s’accorder à tout niveau, aguerris comme débutants se mélangent donc dans le complexe du City Surf Park.

Avec un succès qui frôle les 99%, le coach, affirme que "ce n’est quasiment jamais arrivé que quelqu’un ne réussisse pas à surfer !". Sans passage couché ou assis sur la planche, il peut être aisé, même pour les novices, de tenir debout en seulement quelques essais.

Les frileux peuvent eux aussi être rassurés, l’eau tourne autour de 29°C toute l’année en se réchauffant dans les tuyaux. De plus, l’équipement est fourni avec au choix une combinaison ou un licra pour le haut. Sans oublier les gilets de sauvetage pour se protéger et se rassurer.

Malgré le bruit assourdissant de la vague, l’océan n’est pas encore à Lyon pour autant et, plusieurs aspects viennent le prouver. En premier lieu, la vague vient de devant est non de derrière comme sur la Côte Atlantique. Les risques sont également moindres, lorsque le surfeur chute, la vague le ramène facilement sur le bord du bassin.

En ce qui concerne les surfeurs aguerris, une fois habitué à la vague lyonnaise, les sensations seront grandement similaires. Ils peuvent même profiter d'un temps plus long sur le surf, la vague ne se cassant jamais. Ceux qui auraient profité dix secondes d’une vague à l’océan peuvent rester plusieurs minutes sur l’eau à Lyon (sans craindre les requins !).

Les sessions sont de huit personnes maximum ce qui permet de rapidement enchaîner, voire de tenir à plusieurs sur une même vague. Plus facile qu’il n’y paraît, la vague est ouverte à partir de 12 ans pour les enfants.


"Nous ne voulons pas être qu’une activité mais un véritable lieu".
Tom Fernandez, coach surf


En franchissant le City Sur Park, les visiteurs ne font pas simplement face à une vague mais à un véritable melting-pot de décorations et d’activités. Entre le surf shop, les plantes verdoyantes, les meubles en bambou et le restaurant à la carte dépaysante, les visiteurs sont directement plongés dans une ambiance océanique.

City surf park
©Sasha Bouquet

Pour ceux qui n’ont pas l’opportunité de se rendre à l’océan, le City Surf Park se présente comme une alternative plus qu’appréciable. "Sur l’ensemble de nos débutants, on a environ 75% des jeunes qui n’avaient jamais fait de surf avant". Les séances sont à partir de 60 euros pour les débutants et à partir de 40 euros pour ceux qui n’ont pas besoin du coach.

Au-delà du surf, le parc propose également divers évènements tels que des EVJ, des anniversaires ou encore la privatisation des lieux pour des séminaires, des teams buildings ou des soirées étudiantes.

Initiative à visée écologique et artistique, le parc célébrait il y a quelques semaines le vernissage de son exposition Empreinte. 19 planches, grandement endommagées ont été données à des artistes lyonnais. Dorénavant upcyclées, celles-ci ont réintégré leurs locaux d’origine... mais pas pour très longtemps (la vente des planches étant déjà bien engagée).

Pour plus d’informations

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut