Villeurbanne : une importante opération de police menée jeudi

Dans le quartier du Tonkin, plusieurs dizaines de policiers ont procédé à une vaste opération de contrôle. Pour cinq interpellations pour détention de stupéfiants.

C'est au niveau de l'arrêt de tramway Tonkin, rue Jacques-Brel à Villeurbanne, que les forces de l'ordre se sont déployées jeudi, en fin d'après-midi, raconte Le Progrès. 42 policiers, deux gendarmes maîtres-chiens et trois policiers municipaux ont procédé à 150 contrôles, et inspecté des halls d'immeuble. Car le quartier, selon ses habitants, est bien connu pour être une zone de deal de cannabis ou de marchandises volées.

Cinq jeunes majeurs ont été interpellés en possession de cannabis. Par ailleurs, 300 grammes de résine et 24 barrettes ont été découverts.

Dans le même temps, une opération de contrôle des titres de transport a été menée à la descente du tramway. Les agents des TCL ont émis 55 PV pour plus de mille personnes contrôlées.

4 commentaires
  1. blabla0 - 24 septembre 2016

    je suis toujours étonné par la réputation de ce quartier j'ai travaillé pendant plusieurs mois vers le boulevard stalingrad (il y a plein d'immeubles de bureaux) et je suis très souvent descendu à cet arrêt de tram je n'ai jamais rien vu d'alarmant et le quartier à l'air calme.' Les agents des TCL ont émis 55 PV pour plus de mille personnes contrôlées' c'est bien mais ça ne fait que 5.5%, soit beaucoup moins que les 10% souvent utilisés dans la communication des TCL

  2. Kasneh - 24 septembre 2016

    blabla0 / Il n' y a pas pire aveugle que celui qui ne veut rien voir !

  3. blabla0 - 25 septembre 2016

    @kasnehje confie juste mon impression: en journée le quartier parait tout à fait tranquille. Mais je me fait pas trop de soucis car vu sa position (proche métro, tramway, à coté du parc de la tête d'or, nombreux bureaux etc) il va certainement subir une gentrification dans les années à venir

  4. Dalila - 4 octobre 2016

    @blabla0: Quand on ne fait que passer oui le quartier a l'air calme (et il l'était encore il a un an), et le boulevard Stalingrad reste une zone protégée.Mais les squatteurs restent en bas des allées, des fenêtres des résidents à hurler, se battre, musique à fond, détritus, incendies de garage 7etc... il n'y a plus de respect ne serait ce que pour les enfants ou les personnes âgées.La municipalité a été alertée une dizaine de fois sur d'autres zones que l'arrêt du Tonkin où les habitants vivent un cauchemar depuis 1 an = 2 éducateurs de rue qui n'ont servi strictement à rien durant 1 mois.La mairie vit dans une dimension bisounours, met en place des opérations inutiles et d'un autre temps. Par contre pour faire des réaménagements simples qui compliqueraient squat&traffic, il n'y a personne

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut