Michel Neyret février 2015 AFP
© Jean-Philippe Ksiazek / AFP

Neyret l'ex "super-flic" lyonnais condamné à 30 mois de prison ferme

Poursuivi pour corruption, association de malfaiteurs, trafic d’influence, violation du secret professionnel et recel, Michel Neyret a été condamné à 30 mois de prison ferme mais ne sera pas écroué.

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné l'ancien n°2 de la Police judiciaire lyonnaise à 30 mois de prison ferme. L'ancien "super-flic" de la PJ, Michel Neyret avait été mis en examen pour corruption, association de malfaiteurs, trafic d’influence, violation du secret professionnel et recel. À la fin de quatre semaines d'audience, le procureur de la République avait requis quatre ans de prison, dont 18 mois avec sursis.

L'ancien commissaire a déjà passé huit mois derrière le barreau, il ne sera donc pas écroué et bénéficiera d'une peine aménagée.

De son côté, sa femme Nicole Neyret a été condamnée à huit mois de prison avec sursis. Ses deux subordonnés Christophe Gavat et Gilles Guillotin ont été relaxés tout comme l'avocat David Metaxas.

Quant à Stéphane Alzra et Gilles Bénichou, le premier a été condamné à 2 ans de prison ferme et 250 000 euros d'amende et le second a écopé de 5 ans de prison ferme et une amende de 100 000 euros. Un mandat d'arrêt international a été émis contre les deux hommes actuellement en cavale.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut