Match truqué entre Rodez et Lyon Duchère ? Le parquet ouvre une enquête

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris sur les soupçons de matchs truqués qui pèsent sur la rencontre qui a opposé Rodez et Lyon Duchère le 17 mai dernier. 

Selon le journal L'Équipe, l'enquête administrative menée par la FFF sur des soupçons de match truqué entre Rodez et Lyon Duchère (qui s'appellera désormais “Sporting Club de Lyon”)  s'est transformée en enquête judiciaire puisque le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire sur ces deux matchs. Les investigations ont été confiées aux enquêteurs du Service central des courses et jeux (SCCJ). 

Comme nous l'écrivions fin mai, le journaliste indépendant Romain avait annoncé sur sa chaîne YouTube avoir été mis au courant d'arrangements sur le match de National opposant Rodez à Lyon Duchère et celui de Ligue 2 entre Sochaux et Grenoble. Deux rencontres disputées le 17 mai, lors de la dernière journée de championnat. Le journaliste avait alors transmis ces renseignements à l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel). Romain Molina explique notamment avoir été informé à l'avance des scores, ce que confirment trois journalistes contactés en amont du match. 

Questionné sur le sujet dans notre mensuel de juin, Mohamed Tira, président de Lyon Duchère a reconnu que ses joueurs n'avaient pas été bons, mais a réfute tout arrangement.

Le Sporting Club de Lyon (ex-Lyon Duchère) vise la Ligue 1 dans cinq ans

à lire également
Serge Deygas, bâtonnier du barreau de Lyon © Antoine Merlet
Entré en fonctions le 1er janvier avec sa vice-bâtonnière, Joëlle Forest-Chalvin, le successeur de Farid Hamel débute son mandat par un important mouvement social. Comme dans le reste du pays, les avocats du barreau de Lyon sont mobilisés depuis le début de l’année dans une retentissante grève contre la réforme de leur caisse de retraite. Ils ont perturbé la rentrée solennelle de la cour d’appel, boudée par Serge Deygas, et retardé la tenue du procès Preynat, pour signifier leur opposition à une refonte qui les verrait perdre leur indépendance, cotiser plus pour toucher moins à la retraite.
Faire défiler vers le haut