Lyon : un quadragénaire menace de faire brûler les urgences

Visiblement ivre, un homme d’une quarantaine d’années a menacé le personnel de l’hôpital de la Croix-Rousse de faire brûler les urgences, muni d’une bouteille d’essence et d’un briquet. 

Une belle angoisse matinale pour les urgentistes de l’hôpital de la Croix-Rousse. Le dimanche 12 août vers 8 heures du matin, un individu a crié “Je vais vous cramer” dans le hall des urgences, muni d’un briquet et d’une bouteille en plastique remplie d’essence, relate Le Progrès. Une fois maîtrisé par le personnel de sécurité, le quadragénaire a été pris en charge par les services de police. L’homme était déjà connu pour ses antécédents judiciaires et avait effectué deux séjours en psychiatrie. En comparution immédiate ce mardi, il a reconnu devant le tribunal avoir un problème avec l’alcool, toujours selon le quotidien régional. Tenant compte de sa situation, le parquet a mis en place une contrainte pénale de trois ans, qui prévoit un ensemble d’obligations et d’interdictions ainsi qu'un volet médico-social. 

à lire également
Ralentie en début d’année par le mouvement des avocats contre la réforme des retraites, l’institution judiciaire a été paralysée près de deux mois par les mesures de confinement. Malgré une reprise progressive de l'activité au tribunal depuis le 11 mai, un important retard dans les dossiers s’est accumulé. Au pénal, pendant cette période, seules les urgences sont traitées, en comparutions immédiates. Urgences vitales pour les femmes battues, alors que les affaires de violences conjugales se succèdent tous les après-midi.
Faire défiler vers le haut