médecins

Lyon : les vols d'échographes se multiplient

Les appareils médicaux qui permettent d'effectuer des échographies sont ciblés pour leur prix très élevé, plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Des appareils médicaux coûteux qui disparaissent en série. Depuis le début de l'année les vols d'échographes se multiplient dans l’agglomération lyonnaise. Cinq ont été recensés sur le département du Rhône.

A Écully par exemple, une gynécologue a été cambriolée deux fois en quelques jours. Un autre vol du même type a été signalé la semaine dernière dans le 2e arrondissement. La série n'est pas sans rappeler celle de 2011, quand 13 appareils avaient été dérobés. Les malfaiteurs n'avaient d'ailleurs pas été retrouvés par la police.

Mais pourquoi voler des échographes au juste ? Y a-t-il un gang de femmes enceinte désireuses de jouer au gynécologue à la maison ? Peu probable. Le prix des appareils en revanche peut donner une explication. En effet, un échographe coûte environ 50.000 euros, 100.000 euros pour les versions 3D. De quoi faire saliver quelques pillards.

2 commentaires
  1. Robes Pierre - lun 22 Fév 16 à 14 h 42

    le cout de l'appareil un motif , la peine encourue le véritable motif, ces appareils partent à l'Est où des 'débogueurs' bloquent le codage informatique qui permettrait de les localiser, scellés dans un radier en béton armés ou installés dans les casemates désaffectées de la ligne Maginot ?

  2. Kasneh - mer 2 Mar 16 à 17 h 21

    Les vrais receleurs sont les services médicaux et les médecins qui les rachètent aux voleurs ici ou ailleurs.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut