Le Rhône à Lyon © Tim Douet

Lyon : ils forment une chaîne humaine pour sauver une femme de la noyade

Secours et passants ont formé une chaîne humaine la semaine passée pour sauver une femme de la noyade dans le canal de Jonage au niveau du pont de Croix-Luizet.

Le 31 juillet vers 21h15, la police a été informée par des témoins qu’une jeune femme était en difficulté dans le canal de Jonage au niveau du pont de Croix-Luizet. Dépêché sur place avec les sapeurs-pompiers, un équipage du service de nuit arrivait sur place et constatait qu’un cycliste, un Lyonnais de 41 ans, de passage à proximité, s’était porté à son secours et agrippait la main de la jeune femme pour la maintenir hors de l’eau avec beaucoup de difficulté en raison du fort courant. Avec l’aide des policiers et des pompiers, une chaîne humaine a été formée et les sauveteurs sont parvenus à extraire la victime des eaux. Selon les premières constatations, il semblerait que la jeune femme vivant à Villeurbanne ait eu des intentions suicidaires. Elle a été prise en charge par les secours et conduite à l’hôpital.

à lire également
Philippe Barbarin à son arrivée au tribunal, le 7 janvier 2019 © Jeff Pachoud / AFP
Entretien avec Didier Rebut, professeur de droit pénal à l’université Paris II/Panthéon-Assas et membre du Club des juristes, un lieu de débat et de propositions juridiques indépendant où est menée une réflexion prospective sur les problèmes juridiques les plus saillants. La décision de la cour d’appel de Lyon sur l'affaire Barbarin sera rendue ce 30 janvier à 13h30.
3 commentaires
  1. JANUS - 7 août 2019

    Une suicidaire qui a failli en noyer d'autres !

    1. Abolition_de_la_monnaie - 7 août 2019

      C'est pas Janus qui aurait tendu la main ! Le dieu Janus laisse crever les autres car.... ?

  2. Leon Naej - 7 août 2019

    En tout cas bravo à tout ces gars !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut