Les avocats lyonnais se mobilisent contre la loi Macron

Réuni hier en Assemblée générale, le barreau de Lyon a décidé de se joindre au mouvement de la profession contre le projet de loi Macron, relatif à l'activité et à la croissance. Un rassemblement, organisé ce jeudi devant la préfecture du Rhône, sera le point d'orgue de cette semaine de mobilisation.

Les avocats lyonnais sont remontés contre le projet de loi de réforme des professions réglementées, soutenu par le ministre de l'Economie. Réuni hier en Assemblée générale, le barreau de Lyon a décidé de se joindre à la semaine d'actions organisée par la profession, en réaction à ce projet de loi Macron.

Un rassemblement regroupant les avocats se tiendra ce jeudi devant la préfecture du Rhône, à partir de 14h. Les bâtonniers de la Conférence des barreaux Rhône-Alpes remettront la motion à Jean-François Carenco, préfet de la région.

Tout au long de la semaine, les représentants du bâtonnier liront la motion adoptée hier en Assemblée, et ce à chaque début d'audience.

Les avocats, qui souhaitent être entendus par le Premier ministre, déposeront également une demande d'audience avec le président national du Conseil national des barreaux, ce vendredi.

Les avocats lyonnais souhaitent "dénoncer un projet contraire à l'exercice et à l'organisation de la profession d'avocat", et refusent que "des sujets aussi importants soient préparés dans le secret, sans consultation, et en excluant une nécessaire réflexion législative". D'après le barreau de Lyon, le projet de loi remet directement en cause l'indépendance des avocats et la déontologie de la profession, en proposant notamment l'ouverture du capital des cabinets aux non-avocats, ou la création d'un poste d'avocat salarié d'entreprise.

Faire défiler vers le haut