La mosquée de Bron vandalisée dans la nuit

Dans la nuit de mardi à mercredi, la mosquée de Bron-Terraillon a été vandalisée.

La nuit dernière, des tags ont été inscrits sur le mur d'enceinte de la mosquée de Bron-Terraillon ainsi que sur la plaque d'entrée. Sur le mur, l'inscription "dehors ou la Mort" a été écrite à la bombe de peinture rouge.

Une enquête a été ouverte. Dans un communiqué Michel Delpuech, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône a apporté "tout son soutien aux responsables de la mosquée" et condamné "avec la plus grande fermeté l’inscription "dehors ou la mort" découverte ce matin sur le muret d’enceinte de la mosquée de Bron".

"Cet acte irresponsable sème la discorde et crée un contexte de division alors que l’heure doit être plus que jamais à l’unité nationale. L’État islamique n’a de cesse de vouloir fracturer la société française. L’État républicain doit y répondre par l’esprit de concorde qui ne saurait laisser place à quelque amalgame que ce soit", a poursuivi le préfet.

"Tous les moyens d’enquête seront mis en œuvre par les services de police pour identifier les auteurs de cet acte et les déférer devant la justice", a-t-il conclu.

1 commentaire
  1. LyobRebelle - mer 20 Juil 16 à 22 h 18

    Meme 'affaire' en 2013. Finalement l'imam avait avoué avoir lui même fait les tags. Une stratégie 'victimisation' apres un attentat, c'est suffisant pour traumatiser les journaleux

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut