gendarmerie
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

L'incendie mortel à Marcy-l'Étoile n'est probablement pas un accident

Après deux mois d'enquête, les autorités semblent s'orienter vers la piste d'un homicide volontaire.

Les gendarmes de L'Arbresle avancent dans leur enquête. Et c'est désormais la piste de l'homicide volontaire suivi d'un suicide qui semble privilégiée dans le cadre des investigations concernant la mort de trois personnes le 7 mai dernier à Marcy-l'Étoile.

Le drame s'était produit Rue Vernes, dans un tranquille quartier résidentiel, au domicile d'un couple de personnes âgées. Dans la nuit, un incendie avait asphyxié l'homme, sa femme et la mère de celle-ci, âgée de 95 ans.

Citant une source proche du dossier, Le Progrès du jour indique que la thèse de l'homicide suivi d'un suicide est "l’hypothèse la plus probable qui devra être confortée par une information judiciaire ouverte contre X ". L'homme du couple serait à l'origine du drame selon LyonMag, qui note que plusieurs foyers ont été allumés avec de l'essence à l'intérieur du pavillon.

Faire défiler vers le haut