Palais de justice de Lyon © Tim Douet
Palais de justice de Lyon © Tim Douet

Hommage à Rémi Fraisse à Lyon : 5 personnes en cause

Sur les 18 personnes interpellées jeudi soir, dans le centre de Lyon, lors du rassemblement non déclaré à la mémoire de Rémi Fraisse, une a été écrouée et quatre placées sous contrôle judiciaire.

Après leur garde à vue, cinq hommes âgés de 18 à 27 ans ont comparu, hier après-midi, pour "jets de projectiles, dégradations volontaires en réunion par incendie, participation à un groupement préparant des violences ou des dégradations et violences volontaires sur une personne dépositaire de l'autorité publique".

L'un d'entre eux, connu des services de police, a été placé en détention, les quatre autres sous contrôle judiciaire.

Les treize autres manifestants avaient été relâchés la veille avec un simple rappel à la loi pour avoir refusé de se soumettre à des prélèvements biologiques.

Jeudi soir, en plein centre de Lyon, environ 150 manifestants avaient battu le pavé lyonnais en hommage à Rémi Fraisse, le militant écologiste de 21 ans tué par une grande offensive de la gendarmerie, lors de heurts sur le chantier du barrage de Sivens, dans le Tarn.

à lire également
"Il y a trop de monde dans les rues", s'est emporté le directeur général des Hôpitaux de Paris. A Lyon, le même phénomène a été constaté samedi. Oui, il fait beau, mais il faut rester chez soi. Les contrôles routiers comme piétons sont renforcés ce week-end.
Faire défiler vers le haut