Fenech et Tourret : “Kerviel a-t-il eu un procès équitable ?”

À la veille de l’examen de la demande d’expertise indépendante de Jérôme Kerviel par la cour d’appel de Versailles, les députés Alain Tourret (PRG) et Georges Fenech (UMP) ont signé une tribune publiée par le Huffington Post ce mardi soir. Ils s’interrogent au sujet du traitement judiciaire de l’ancien tarder alors qu’aucune “expertise judiciaire n’est venue étayer l’accusation”. Finalement, Jérôme Kerviel a-t-il “bénéficié d’un procès équitable” ?

Les deux députés Alain Tourret et Georges Fenech, respectivement membre du Parti radical de gauche et de l'UMP, connaissent bien l'erreur judiciaire. Ils ont été les rapporteurs à l'Assemblée nationale de “Corriger les erreurs judiciaires : la révision des condamnations pénales”.

Le député UMP du Rhône Georges Fenech avait déjà apporté son soutien à Jérôme Kerviel en demandant sa grâce à François Hollande. L'ex-trader de la Société Générale avait été condamné à 5 ans d'emprisonnement dont 3 ans fermes. Cette fois, Georges Fenech prend la plume avec son collègue de gauche : "Notre engagement dépassant les clivages politiques est et restera total jusqu'à la complète manifestation de la vérité", écrivent les deux députés.

"Il est permis de s'interroger sur la réalité d'un procès équitable dû à chaque citoyen en droit de bénéficier d'une instance garantissant les principes du contradictoire et de l'égalité des armes, au sens des règles prescrites par la Cour européenne des droits de l'homme", explique la tribune.

Alain Tourret et Georges Fenech font part de "la lourdeur exceptionnelle de la peine infligée à M. Jérôme Kerviel –tant au plan civil que pénal – sans que celui-ci ait pu bénéficier, six ans durant, d'une expertise judiciaire indépendante, entre autres particularités regrettables".

Cette tribune intervient alors que la cour d'appel de Versailles doit débattre de cette fameuse demande d'expertise indépendante, qui a toujours été refusée à Jérôme Kerviel. Outre le soutien de Jean-Luc Mélenchon, Jérôme Kerviel engrange deux nouveaux appuis. Cette fois la dimension purement politique est dépassée, les deux députés s'interrogeant sur le fonctionnement de la justice dans cette affaire.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut