Centrale du Bugey : le parquet de Paris ouvre une enquête

Suite à la plainte de la ville et du Canton de Genève, le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire sur la centrale du Bugey.

Ce mercredi, le parquet de Paris a déclaré que son Pôle santé publique a été saisi et "qu'une enquête préliminaire est ouverte, l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique est saisi des premières investigations".

Une très bonne nouvelle pour les élus de la ville et du canton de Genève qui avait déposé une plainte contre X au début du mois de mars pour "mise en danger d'autrui et pollution des eaux" de la centrale nucléaire du Bugey.

L'enquête devrait prendre plusieurs mois, mais l'ouverture de cette enquête semble déjà inespérée pour Rémy Pagani le conseiller administratif de la Ville de Genève qui a avoué qu'il "ne s'y attendait pas". Aujourd'hui l'objectif de cette action est toujours "la fermeture de la centrale du Bugey, dont la dangerosité est avérée", comme l’avait expliqué la maire de Genève, Esther Alder.

Du haut de ses 37 ans, la centrale nucléaire du Bugey est la plus vieille de France après celle de Fessenheim. Située à Saint-Vulbas elle n'est qu’à 70 kilomètres à vol d'oiseau de Genève.

1 commentaire
  1. Gilles - sam 14 Mai 16 à 0 h 04

    Et 36km de Lyon centre.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut