maxnewsworldthree569624
©PHOTOPQR/LE DAUPHINE

Assia, 15 ans, “fascinée” par le djihad, est recherchée

La jeune Assia s’est enfuie du domicile familial à Villefontaine ce mardi après-midi. Le procureur de Vienne, Matthieu Bourrette a ouvert une enquête pour “disparition inquiétante”. Les autorités perdent sa trace dans le Sud.

"Fascination pour le djihad", "envie de partir", le profil Facebook de l'adolescente de 15 ans, qu'elle utilisait sous un pseudo est "univoque", comme l’indique le procureur Matthieu Bourrette : elle voulait quitter la France pour partir faire le djihad en Syrie avant le 30 septembre.

Elle est partie seule

Mardi après-midi, elle quitte le domicile de ses parents. Les images de vidéosurveillance indiquent que la jeune fille a pris un train à La Verpillière pour se rendre en gare de la Part-Dieu, où finalement elle prend un autre train pour Marseille. Sa trace s'arrête là. Toujours selon les images, elle est partie seule, portant le voile. Elle aurait utilisé des cartes bancaires.

Le parquet de Vienne a inscrit la jeune fille, qui a la double nationalité franco-algérienne, dans le fichier des personnes disparues sur tout l'espace de Schengen.

Originaire de Vénissieux, la famille voulait “changer d’air”

Selon les premiers éléments, la jeune fille, scolarisée par correspondance, avait déjà fugué à deux reprises. Depuis un an, les parents s'étaient installés à Villefontaine, au nord de l'Isère, alors qu'ils habitaient auparavant à Vénissieux. "Ils voulaient changer d'air", nous indique une source judiciaire alors qu'ils avaient constaté une modification des tenues de l'adolescente, évoluant dans un islam plus radical.

Visiblement, la jeune fille a été rattrapée par les réseaux sociaux, lui permettant de communiquer avec d'anciennes relations. À ce stade, justement, les enquêteurs tentent d'établir d'éventuels rendez-vous ou contacts qu'aurait pu avoir la jeune Assia.

Pas de lien avec une autre famille de Villefontaine partie en Syrie

En revanche, Matthieu Bourrette n’établit aucun lien avec une famille entière, partie fin août en direction de la Turquie pour rejoindre, visiblement, la Syrie. "Les deux familles ne se connaissaient pas", nous affirme-t-il.

Cette famille, elle aussi installée depuis quelques mois à Villefontaine, a quitté la France pour rejoindre la Syrie entre le 19 et 22 août derniers. Le couple et quatre enfants auraient embarqué dans un avion pour Istanbul, avant de prendre la direction de Gaziantep, pour accéder à la Syrie. Eddy Leroux et Jihane Makhzoumi, tous deux divorcés, sont partis avec leurs trois enfants issus de leurs précédentes unions. Ils ont également emmené leur propre nourrisson d’un mois et demi. Depuis, les autorités françaises sont sans nouvelles de cette famille recomposée.

Faire défiler vers le haut