Cour d'assises du Rhône 24 Colonnes
© Tim Douet

Assassinat de Léo : le trio écope de 20 et 30 ans de prison ferme

Accusés d’avoir assassiné Léo, un adolescent originaire de Condrieu, en mai 2013, trois adolescents comparaissaient devant la cour d’assises du Rhône. Ils ont été condamnés à 20 et 30 ans de réclusion criminelle.

Depuis le début du procès, ils étaient trois prévenus à la barre : Antony, âgé de 31 ans, Yannis, 27 ans et sa sœur cadette Marine, âgée de 22 ans. Tous trois étaient accusés d’avoir assassiné Léo, un adolescent de 14 ans, originaire de Condrieu. Les faits se sont déroulés le 2 mai 2013. Les trois accusés avaient attiré le jeune adolescent dans un guet-apens, l’avait ensuite égorgé au cutter puis jeté dans le Rhône. Le corps de Léo avait été retrouvé le lendemain, sur les rives du fleuve, à Sablon, en Isère. Un assassinat motivé par désir de vengeance, après un différend amoureux, semble-t-il.

Des aveux devant la cour

Le procès avait pris une toute autre tournure, lors du deuxième jour d’audience, après les aveux de Yannis. Le jeune homme qui avait jusqu’alors livré de multiples versions des faits à la cour afin de tenter d’échapper à la réclusion criminelle avait fini par avouer le meurtre. Lors d’une pause de l’audience, il avait ensuite tenté de mettre fin à sa vie en se tailladant les veines avec une lame de cutter. Yannis avait alors été arrêté par les gardes et pris en charge par les secours.

L’audience a finalement pu reprendre et donner son verdict, vendredi 30 octobre. Yannis a été condamné à 30 ans de prison ferme tandis que ses deux complices ont écopé d’une peine de 20 ans. Me Michel Jallot, avocat de Yannis, a indiqué que son client faisait appel de la décision de la cour.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut