Agriculteur contre Monsanto à Lyon : décision le 11 avril

La décision du procès, entre l'agriculteur Paul François et Monsanto, qui se déroulait devant la cour d'appel de Lyon, sera rendue le 11 avril prochain. 

À la fin du procès, Paul François s'est dit “fatigué”, mais a assuré qu'il ira “jusqu'au bout”. L'agriculteur se retrouvait pour la 4e fois devant la justice face à la firme américaine devenue depuis 2018 une filiale du groupe allemand Bayer. Il avait été intoxiqué en 2004 par les vapeurs du Lasso, un herbicide interdit en France par la suite en 2007. La justice lui a donné raison par deux fois en 2012, puis en appel en 2015 à Lyon. Ce dernier jugement avait finalement été annulé par la Cour de cassation l'été dernier pour “défaut d'information” et renvoyé en appel à Lyon. Un procès qui a débuté ce mercredi et dont la décision sera communiquée le 11 avril prochain. Paul François garde des séquelles de son intoxication en 2004. Il avait frôlé la mort et souffre toujours de troubles neurologiques. Il réclame plus d'un million d'euros de dommages et intérêts à Monsanto. 

à lire également
Ralentie en début d’année par le mouvement des avocats contre la réforme des retraites, l’institution judiciaire a été paralysée près de deux mois par les mesures de confinement. Malgré une reprise progressive de l'activité au tribunal depuis le 11 mai, un important retard dans les dossiers s’est accumulé. Au pénal, pendant cette période, seules les urgences sont traitées, en comparutions immédiates. Urgences vitales pour les femmes battues, alors que les affaires de violences conjugales se succèdent tous les après-midi.
Faire défiler vers le haut