Le procès du meurtre de Kevin et Sofiane s’ouvre ce lundi à Grenoble

12 personnes comparaissent à partir de ce lundi devant les assises de Grenoble pour le meurtre de Kevin et Sofiane en 2012.

Ce lundi, s'ouvre devant les assises pour mineurs de Grenoble le procès hors norme des meurtriers présumés de Kevin et Sofiane. Dans la nuit du 28 au 29 septembre 2012, les deux jeunes hommes avaient perdu la vie au cours d'une rixe entre deux bandes à Échirolles, dans la banlieue de Grenoble. Les deux victimes, éducateur et étudiant en master, auraient été lynchées alors qu'ils tentaient visiblement de dissuader des jeunes de participer à la bagarre.

Tout avait en fait commencé plus tôt dans la journée par une rixe devant le lycée Marie-Curie d’Échirolles. La tension n'avait ensuite cessé de monter, virant à l'affrontement entre bandes d’Échirolles et de Grenoble.

Passés à tabac, frappés à coups de barres de fer, les corps de Kevin et Sofiane avaient été retrouvés lardés de coups de couteau dans le parc Maurice-Thorez. Kevin avait reçu huit coups de couteau dont un au poumon, tandis que Sofiane avait été poignardé une trentaine de fois et avait reçu un coup de marteau sur le crâne.

À partir d'aujourd'hui, ils seront douze (dont deux étaient mineurs à l'époque des faits) à comparaître dans ce procès fleuve à huis clos qui pourrait durer six semaines. Charge désormais à la justice de tenter de déterminer qui a porté les coups mortels aux deux victimes.

Les accusés rejettent toute responsabilité dans la rixe de septembre 2012. Ils encourent une peine de 30 ans de réclusion criminelle.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut