Jugement ce jeudi pour l’avocat lyonnais Alexis Dubruel

L’avocat lyonnais est poursuivi par l’association Mémoire 2000 pour avoir demandé la récusation d’un juge sur la base de son nom “d’origine juive”.

Le tribunal administratif de Paris rendra son jugement ce jeudi, dans l’affaire impliquant l’avocat lyonnais Alexis Dubruel. L'avocat avait mis en cause le juge Albert Levy et son nom d'origine "juive".

Tout est parti d’une affaire de garde d’enfant. Une grand-mère, défendue par Me Dubruel, avait attaqué la mère en correctionnelle en juillet 2012, l'accusant de ne pas respecter son droit de visite. Siégeant comme juge unique, Albert Lévy avait renvoyé sa décision. L'avocat, vraisemblablement agacé, avait alors demandé la récusation du juge, s’appuyant sur l'appartenance réelle ou supposée du magistrat à la communauté juive, "sur la base de simples constations patronymiques". Le père de la petite fille s’appelant Moïse, l’avocat de l’Ouest lyonnais avait estimé sa requête sensée. Pas au goût du barreau de Lyon, qui a radié l’homme de loi, le 13 octobre 2013.

L’association Mémoire 2000, qui mène des actions contre le racisme et l'antisémitisme, avait alors lancé une action en justice visant Me Dubruel.

Faire défiler vers le haut