théâtre de la croix rousse

Théâtre de la Croix-Rousse

théâtre de la croix rousse ()

Le bâtiment, inauguré en 1931, fut un temps Maison de la danse. Le théâtre de la Croix-Rousse dans sa forme actuelle naît en 1992. Succédant en 2010 à Philippe Faure, Jean Lacornerie oriente sa programmation “au croisement du théâtre et de la musique”.

Direction : Jean Lacornerie

Informations pratiques

Billetterie : 04 72 07 49 49 (du mardi au vendredi de 13h à 19h00, les samedis de 14h à 19h, Les lundis de spectacle (uniquement pour les représentations du jour) à partir de 14h, et les dimanches de spectacle (uniquement pour les représentations du jour ) à partir de 13h). Possibilité de réserver en ligne

Restauration sur place : Bar-restaurant, une heure avant et une heure après le spectacle.

Vestiaire : Gratuit et surveillé.

Accessibilité : Personnes à mobilité réduite, public malentendant et malvoyant (pratique de la langue des signes française), accueil et accompagnement pour les personnes ayant un handicap mental

Bons plans : Tarif réduits à la dernière minute pour tous, deux heures avant chaque représentation et durant 1h, changement de date gratuit (voir conditions), rencontrez les artistes à l’issue de la représentation

Site internet officiel : www.croix-rousse.com

courrier@celestins-lyon.org

Application mobile disponible

Accès

Place Joannès Ambre, Lyon 4e

Carte théâtre croix rousse ()

Transports en commun : Métro ligne C station Croix Rousse / Bus C13, 38, S4 Arrêt Hôpital Croix -Rousse

Vélo : Station Vélo’v sur la place devant le théâtre.

Parking (payants) : Croix-Rousse, de l’hôpital de la Croix-Rousse

à lire également
Philippe Torreton dans La Vie de Galilée, de Brecht – Mise en scène Claudia Stavisky © Simon Gosselin
Entretien – La saison dernière, nous avions apprécié la formidable prestation de Philippe Torreton dans J’ai pris mon père sur mes épaules, de Fabrice Melquiot. Il revient cette semaine à Lyon pour interpréter Galilée, dans La Vie de Galilée de Brecht, aux Célestins. Le lieu, après la Comédie-Française, où il a le plus souvent joué, dit-il.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut