La soprano Véronique Gens dans “La Voix humaine” de Jean Cocteau – Mise en scène Christian Schiaretti © Danielle Pierre
La soprano Véronique Gens dans “La Voix humaine” de Jean Cocteau – Mise en scène Christian Schiaretti © Danielle Pierre

Théâtre : Christian Schiaretti donne de la voix

Si le patron du TNP avait repris quelques-uns de ses spectacles la saison dernière, il avait rendu copie blanche en termes de création. Christian Schiaretti se rattrape cette année, avec Claudel, Vitrac et Cocteau. À voir – et entendre – dès mardi.

Trois créations du patron sont au menu cette saison au TNP : la première version de L’Échange de Paul Claudel en décembre, Victor ou Les Enfants au pouvoir de Roger Vitrac en mars et un Projet audacieux réunissant des élèves de l’Ensatt et du département Musique ancienne du conservatoire, en avril. Autant dire que Christian Schiaretti ne chômera pas. D’autant que ces créations s’ajoutent aux nombreuses reprises de spectacles du TNP. Le répertoire que son directeur a voulu y constituer ne cesse de s’étoffer.

Deux voix pour Cocteau

Sylvia Bergé dans “La Voix humaine” de Jean Cocteau – Mise en scène Christian Schiaretti © Danielle Pierre
Sylvia Bergé dans “La Voix humaine” de Jean Cocteau – Mise en scène Christian Schiaretti © Danielle Pierre

La Voix humaine, créé à Tourcoing en avril, ouvre le bal ce mardi. La pièce en un acte de Cocteau est proposée dans ses versions avec et sans musique. Ce qui explique que figurent dans la distribution une actrice de la Comédie-Française, Sylvia Bergé, pour la partie sans musique et la soprano Véronique Gens pour la version musicale, conçue avec l’Atelier lyrique de Tourcoing.


Cocteau-Poulenc / La Voix humaine – Mardi 16, mercredi 17 et vendredi 19 octobre à 20h + jeudi 18 à 19h30 au TNP (Villeurbanne)

–> Bord de scène : rencontre avec des membres de l’équipe à l’issue de la représentation du jeudi


[Article extrait du supplément Culture de rentrée de Lyon Capitale]

à lire également
L’Opéra de quat’sous, de Bertold Brecht et Kurt Weill – Mise en scène Jean Lacornerie © Frédéric Iovino
Si vous n’allez pas voir les “Bestie di scena” d’Emma Dante aux Célestins, voici six autres raisons de courir au théâtre. Le week-end n’y suffira sans doute pas…
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut